WSET

Prenez-vous des notes sur les vins que vous dégustez ?

C’est un réflexe utile pour progresser, et aussi (surtout !) pour mémoriser les vins et retranscrire ses sensations.
Pour cela, nous avons recours à des fiches de dégustation, plus ou moins détaillées.

Je vous propose ici une approche MINIMALISTE, qui consiste à décrire le vin au travers … de seulement 2 mots.

🎬 Je vous en avais parlé dans la leçon n°107 (à retrouver sur ma chaîne YouTube).

Voici les points clés à retenir sur cette leçon :

🔵 Voilà les 2 mots que je vous recommande, s’il ne fallait n’en retenir que 2 pour décrire le vin :

👉FRAIS, ou CHAUD

Vous l’avez compris : Je ne fais pas référence à la température de service, mais à la sensation gustative dominante.

🔵Regardez :
– Un vin FRAIS a un équilibre construit sur l’ACIDITÉ
– Un vin CHAUD a un équilibre construit sur le SUCRE. Mais attention, il ne s’agit pas seulement du sucre résiduel : c’est plutôt à une sensation de douceur que je fais référence.

🔵Quelques mots associés à ces 2 catégories :
– Pour le vin frais : acide, fin, pointu, vif
– Pour le vin chaud : sucre, épais, doux, rond

🔵Qu’est-ce qui contribue…
– Au « vin frais » : l’acidité, les arômes de fruits frais, les notes végétales
– Au « vin chaud » : le sucre, l’alcool, le glycérol, les tanins mûrs, les arômes de fruits mûrs

🔵Travaux pratiques :
Tous les vins du monde peuvent entrer dans une de ces 2 catégories !
Aussi, la prochaine fois que vous dégustez, évaluez le vin selon ces 2 pôles.
Ce n’est pas toujours simple, mais c’est un très bon exercice ! 😉

A bientôt !