Voilà un cas d’école pour le dégustateur (+ idées cadeau Noël)

 
 

  « Si on voit ses doigts à travers le verre, alors ce n’est pas du Cahors. »
Vous connaissez ce dicton ?Il est vrai que ce vin symbolise peut-être ce qui se fait de plus puissant, de plus soutenu … sur le Sud-Ouest.

Si vous vous servez un verre de Cahors, voilà ce que vous allez peut-être constater :

  • Le caractère est annoncé dès la robenoire comme de l’encre.
  • Puis, vient le nez parfois complexe, qui révèle des fruits noirs, des épices, de la torréfaction, …
  • En bouche, on ne fait pas non plus les choses à moitié : les tanins gras et durs du malbec, s’affinent en vieillissant … il faut juste avoir la patience de le faire vieillir dans une bonne cave !

Mais comme toujours, il y a Cahors et Cahors.

Ce que je trouve fascinant sur cette appellation ?

C’est (entre autres !) comment le terroir joue sur le profil des vins. 

Regardez la situation de Cahors :
Pour faire simple, l’appellation se situe le long du Lot.
A mesure que je m’éloigne du Lot, je gravis des terrasses étagées. 

Un peu comme les marches d’un escalier géant. 

  • La 1ère marche est proche de l’eau. Le sol est plus riche en alluvions. Les vignes qui y poussent, donnent des vins plus souples, sur le fruit.
  • Sur la 2ème marche, je marche sur des graviers et des sables, et les vins ont plus de corps.
  • Sur la 3ème marche, les éboulis calcaires et l’inclinaison permettent de bien drainer l’eau, et d’optimiser l’ensoleillement. Le vin qui en résulte est encore plus concentré.

En haut de l’escalier, je suis sur « les hauteurs » : ce sont les causses. 
De cette hauteur, les contrastes de températures sont plus marqués. (D’autant plus que l’influence « régulatrice » du Lot se fait moins sentir).

Alors d’après vous, comment sera le vin qui est issu des causses ?

Et bien, les nuits plus fraîches ralentissent la maturité du raisin… ce qui préserve son acidité.
Le vin aura plus de fraîcheur… Et moins de corps, peut-être.
Alors bien sûr, si on sert quelques Cahors à l’aveugle, on va se rendre compte d’une chose : le profil gustatif du vin n’est pas défini seulement par la localisation de sa vigne !
Mais malgré tout, cela donne quelques repères. 

Bonne dégustation Yann !
Vous souhaitez aller plus loin ?

Alors obtenez les diplômes 1+2 du WSET dans ce pack WSET1+2 à distance.

Dans le cadre de ce pack WSET 1+2, vous avez la possibilité de passer l’examen du WSET 1 et du WSET 2 le même jour. Cela vous donne plus de flexibilité dans votre organisation.

(? c’est aussi une idée cadeau pour Noël 😉

? En parlant d’idée cadeau :  J’ai relancé (et redégusté !) la BOX INITIATION « devenez un bon dégustateur », à suivre à distance.  Cliquez ici pour la réserver ou pour l’offrir.

A suivre de chez vous, à n’importe quel moment, en toute flexibilité.


? Au passage voilà notre best-seller pour Noël : le pack DUO sur les cours à Paris/Aix, ainsi que le pack  4 cours à réserver en cliquant ici. 

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)