Vins sucrés, mieux les connaître …

cours d'oenologie* La classification des vins selon leur taux de sucre

On peut distinguer quelques éléments qui entrent dans la composition du vin, responsable de sa saveur et de ses arômes. Au cours de la dégustation du vin, ce sont ces éléments que nos sens vont identifier.

• L’eau : 80 à 90% du vin

• Les alcools : de 8 à 20% selon le vin/ ils participent au moelleux et à la viscosité du vin.

• Les acides : issus du raisin et de la fermentation. De 2 à 7g/L.

• Les matières colorantes : flavonoïdes et anthocyanes donnent au vin sa teinte caractéristique.

• Le dioxyde de carbone : Il est dissous dans le vin. Il participe à la sensation de fraîcheur du vin.

• Les composés aromatiques : Pour caractériser ces substances, on procède par analogie.  Elles constituent la complexité du vin.

• Les sucres

Les sucres sont un des constituants du vin. Tous les vins contiennent du sucre, dont le taux varie en fonction du type de vin. Voici les termes usuels pour qualifier le taux de sucre résiduel présent dans un vin :

• Sec : < 4g/L

• Demi sec : < 12g/L

• Moelleux (ou doux) : < 45g/L

• Liquoreux : > 45g/L

* L’origine du sucre dans les vins

Le sucre présent dans le vin provient logiquement du raisin : Au cours de la vinification, l’opération de fermentation transforme ce sucre en alcool suivant l’équation :

Sucre -> alcool + gaz carbonique

Lors de la fermentation alcoolique, un taux de sucre de 17g/L donne 1% d’alcool.

Pour un vin dit sec, « presque » tout le sucre a été convertit en alcool.

Il arrive que la fermentation s’achève avant que tous les sucres ne soient transformés en alcool ; dans ce cas, il restera un taux de sucre résiduel dans le vin, qui est directement fonction de la concentration en sucre du raisin : Un vin riche en sucre est toujours issu de raisin concentré en sucre.

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)