Vins sucrés, le cas particulier du vin de glace

cours d'oenologie* L’origine

L’origine du vin de glace est accidentelle : sous le climat froid de la Moselle allemande, des vignerons pressèrent à la fin du XVIIIème siècle un raisin atteint de gelées précoces.

Le jus sucré, sur des rendements très faibles, constitua le 1er vin de glace, ou Eiswein.

Les climats extrêmes de certaines régions septentrionales ont permis de perpétuer cette tradition : Autriche, Allemagne, Slovénie, Alsace, Canda.

* Les conditions

Le terme vin de glace désigne des vins élaborés à partir de raisins gelés sur leur pied de vigne. Les raisins doivent être pressés gelés.

Ceci demande des températures inférieures à -8°C, mais optimales à -12°C. Ainsi, la date des vendanges du vin de glace s’étend de mi-novembre à janvier, et dépend des conditions climatiques … Il s’agit en quelque sorte de vendanges tardives.

Après quelques nuits bien froides et sèches, les vendangeurs se mettent à l’ouvrage à l’aube, parfois au milieu de la nuit. Grain après grain, grappe après grappe, les images de cette récolte ont un air surréaliste : les torches électriques des cueilleurs, le givre de la vigne, …

L’intérêt de cette récolte est d’avoir du raisin gelé : en effet, l’eau du fruit est emprisonnée dans la glace.

Pour cela, la récolte est pressée sur place, à -10°C. L’eau reste prisonnière sous forme de cristaux de glace. Il s’agit d’un procédé de cryoextraction : Le jus qui s’écoule est concentré en sucre, composés aromatiques,  acides organiques. Les rendements sont généralement de l’ordre de quelques centaines de litres à l’hectare. En effet, si la sur-maturité sur souche fait perdre une quantité de jus variable entre 40 et 70 % de la récolte, ajoutez à cela le coût de vendanges manuelles effectuées de nuit dans le froid, la perte de jus à la sortie du pressoir à cause des paillettes de glace, … tout cela explique les tarifs élevés de ce vin …

Le jus peut être fermenté en cuve inox ou en barrique. Dans tous les cas, le taux de sucre élevé ralentit le travail des levures, qui convertissent le sucre en alcool. C’est pourquoi le taux d’alcool reste généralement autour de 10°.

Pas d’addition de sucre ni d’alcool pour le vin de glace : tout provient des grappes gelées. Avec un taux sucre résiduel de 125 g/litre minimum (mais certains atteignent 200) et un faible taux d’alcool (souvent inférieur à 10°), le vin de glace est unique en son genre.

* Où est-il produit ?

Vous l’aurez compris, les hivers rigoureux sont nécessaires à l’élaboration du vin de glace. C’est donc l’Autriche, l’Allemagne et le Canada qui en sont les principaux producteurs (le Canada en est le 1er producteur mondial).

Ce sont d’ailleurs ces 3 pays qui ont défini les termes de l’appellation « vin de glace » en 2001.

En Alsace, sa production est encore assez confidentielle.

On emploie le terme icewine au canada et celui de Eiswein en Autriche, Allemagne, celui de vin de glace chez nous.

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit