Vins sucrés, le cas de la surmaturité

cours d'oenologieOn l’appelle Vendanges tardives en Alsace, passerillage à Jurançon… il s’agit toujours de laisser les raisins sur les pieds de vigne pour garantir une forte concentration de la sucrosité grâce à une surmaturité de la baie. Pour cela, il est nécessaire d’avoir des arrières saisons favorables (pas d’intempéries au moment des vendanges) pour pouvoir se permettre de récolter les raisins tardivement.

C’est le cas en Alsace, la région bénéficiant d’un climat continental et très sec (grâce à la barrière protectrice des Vosges à l’Ouest, qui fait obstacle aux vents chargés d’humidité).

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.