Vigneron ou cave coopérative… Vous en pensez quoi ?

 

Imaginez :

Vous possédez une parcelle de vignes, et souhaitez en dégager un revenu.

Pour cela, vous avez 3 possibilités principales :

1/ Soit vous exploitez votre parcelle, vous vinifiez votre vin et le vendez : vous êtes vigneron

2/ Soit vous vendez votre raisin (ou votre vin) auprès d’un négociant

3/ Soit vous passez par une cave coopérative, et vous devenez alors adhérent ou viticulteur coopérateur

Au final, le dégustateur aura toujours le plaisir de déguster le vin issu de votre raisin.

A ce sujet, voilà une remarque que l’on m’a faite dernièrement lors d’un cours d’oenologie : « Mais un vin de vigneron, c’est toujours meilleur qu’un vin issu de cave coopérative …. Non ? »

Et bien… Non.

Les choses ne sont pas si simples, et c’est une erreur d’opposer une école « vigneron » et une école « cave coopérative » !

 

La plupart du temps, tous aspirent à la qualité.

J’ai le plaisir de collaborer avec des vignerons, et des caves coopératives.

Et de déguster leurs vins.

Et finalement, qu’on parle de vigneron ou de cave coopérative… Ce qu’on constate, ce n’est pas bien nouveau :

Quand il y a une vision, et des hommes et des femmes qui tiennent le cap dans le souci de faire un joli vin, alors …. On a moyen de se faire plaisir, en tant que dégustateur !

 

On continue la discussion ?

C’est ici :

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

 

* Retrouvons nous sur la Masterclass “Bordeaux, la rive gauche : terroirs et typicités. » en cliquant sur ce lien.

* Vous avez un projet dans le vin ? ou souhaitez simplement valider vos connaissances ? Alors obtenez un diplôme reconnu dans le vin, que vous soyez à Paris … ou de n’importe où grâce aux diplômes à distance en cliquant ici