Une soirée accords mets et vins au restaurant la Griotte

La thématique du dîner était le saumon et le caramel. Le principe ? proposer3 déclinaisons du saumon, et 2 déclinaison d’un dessert à base de caramel pour proposer une sélection de vin autour du repas.

Voici un aperçu des réjouissances proposées :

Tartare de saumon cru , mousse d’avocat/citron, dés de pommes vertes
Les vins : Champagne Bonville, Montlouis les Dix Arpents de Jacky Blot
Papillote de saumon, crème fraîche et saumon fumé
Comparaison de 2 chardonnays :1 Chablis Premier Cru de Jean Durup, un chardonnay clifornien de Jim Clendenen.
Saumon poêlé, mariné dans soja miel gingembre
Un Auxerrois alsacien de Rolly Gassman, un Cassis du domaine du Bagnol, et un crozes Hermitage de Laurent Combier.

 

Tarte de caramel sur base de chocolat
Un pedro Ximenez 10 ans d’âge de Williams et Hubert, un vin doux naturel de Samos
VDN type banyuls, porto
Vin blc oxydatif sucré type pedro jimenez andalou

 

Verrine de mousse de caramel avec dés d’ananas caramélisé
Un muscat du Cap Corse, et un Jurançon Noblesse du Temps de Cauhapé.

Jurançon noblesse du temps amené par Xavier
Muscat d’Alsace

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.