Une habitude pour mieux déguster

 

Il existe connaître une excellente habitude à acquérir, pour mieux déguster et s’y retrouver dans les appellations de vins …

Il s’agit de prendre le réflexe de CLASSER les vins lors de vos dégustations.
Mais pas de n’importe quelle manière.

Je vous recommande de déterminer le style du vin (ou sa catégorie, son style… ) en fonction de l’équilibre dominant du vin en bouche.
Je m’explique :

  • Au sein des blancs, le vin peut être plutôt « sec et vif », ou bien plutôt « corsé », voire « exubérant », etc …
  • Au sein des rouges, le vin pourra être « léger et fruité », ou plutôt « tannique », etc …

L’idée, c’est de comprendre cette notion de style, qui est lié à l’équilibre dominant du vin .

Après, soyons clair : Tous ces styles de vin (fruité, corsé, etc…) varient d’un dégustateur à l’autre.

Regardez : on peut très bien définir « seulement » 3 grands styles de vins pour classer tous les rouges (léger, ronds, corsés), ou au contraire en définir 4 et gagner en précision
Je vous donne quelques exemples autour de 4 grands styles de rouges :

  • Un Bourgueil (Région : Loire, cépage : Cabernet-franc) est généralement de style « léger et fruité »
  • Un Nuits-Saint-Georges (Région : Bourgogne, cépage : Pinot noir) est généralement de style « fin et distingué »
  • Un Pauillac (Région : Bordeaux, cépage : cabernet-sauvignon, merlot) est généralement de style « tannique »
  • Un Châteauneuf-du-Pape (Région : Rhône, cépage : Grenache, syrah, etc…) est généralement de style « riche et onctueux »

Ces 4 exemples ci-dessus vous détaillent 4 grands styles de vins rouges…
L’étape suivante ?

Elle consiste à classer systématiquement les vins rouges dans un de ces 4 grands styles, lors de vos dégustations.
J’aime cette approche de classification par style de vin (4 styles de vin par « couleur », donc), car elle vous aide beaucoup dans vos dégustations.

C’est celle que l’on préconise dans le CADV (Certificat d’Aptitude à la Dégustation du vin).
Vous voulez devenir expert de cette méthode, et acquérir les automatismes pour mieux déguster ?

Alors rendez vous sur le CADV en cliquant sur ce lien.

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)