Une autre manière d’évaluer la qualité du vin

 

Après avoir goûté un verre de vin, vous allez vous prononcer sur sa qualité

  • En 2 mots, il ‘agit de dire si le vin est bon ou pas bon…
  • Et en 5 mots, vous pouvez utiliser les termes suivants : Médiocre – acceptable – Bon – très bon – excellent

 

La question à se poser est donc la suivante : Qu’est ce qui rend le vin qualitatif ?

Pour y répondre ?

on utilise des critères comme la longueur en bouche, la complexité des arômes et leur intensité, et l’équilibre gustatif du vin. 

 

Mais il y a un problème.

En effet : on constate que la qualité d’un vin n’est pas toujours corrélée au plaisir de sa dégustation.

 

En pratique, vous allez (par exemple) évaluer que ce jeune Pauillac est excellent, et pourtant après 1 verre, vous allez … saturer (c’est juste un exemple, je n’ai rien contre les Pauillac !).

 

C’est un peu dommage de ne pas avoir envie de se resservir un vin excellent …

C’est pourquoi je veux vous parler ici de la notion de buvabilité, qui est liée directement au plaisir de la dégustation.

 

Vous allez apprendre ce qui joue sur la buvabilité… Mais aussi pourquoi elle ne peut pas remplacer la qualité.

 

Tout est là :

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

 

Dernière minute : 

Obtenez le diplôme du CFV à Paris, pour connaître les fondamentaux. Cliquez ici pour réserver les dernières quelques places disponibles du 19/10

 

Vous souhaitez aller plus loin dans l’apprentissage ? 

Alors continuez à vous former en suivant ces liens :