Une autre manière de décrire l’évolution du vin

 

Vous le savez sans doute : tous les vins du monde évoluent au cours du temps, dans votre cave.

 

Et tous suivent la même évolution, en 4 temps :

 

  1. Jeunesse
  2. Maturité
  3. Apogée
  4. Déclin

Je veux vous proposer une autre manière de décrire l’évolution du vin.

Une manière plus parlante, qui va vous permettre de connaître la personnalité du vin à chaque étape.

Pour cela,  je vais diviser l’évolution du vin en 5 temps :

1/  une phase brute

2/ une phase fruité

3/ une phase  ingrate

4/ une phase d’équilibre

5/ une phase mystique

 

Voilà comment retrouver chacune de ces phases sur les vins que vous dégustez :

 

[display_podcast]

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

 

Dernière minute !

*Vous êtes à Paris ? Alors cela devrait vous intéresser : des places se sont libérées sur ces cours :

*Et si vous n’êtes pas à Paris ?

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.