Un outil indispensable pour retrouver les arômes du vin

 

aromes du vinPeut-être avez-vous du mal à retrouver les arômes du vin ? Dans les cours d’œnologie, je constate en tout cas le blocage qui existe pour les identifier !

Pour vous aider, je vais vous présenter un outil qui va vous permettre de reconnaître plus facilement les arômes du vin, et vous rendre plus accessible cette phase souvent délicate et pourtant essentielle dans l’analyse du vin.

Mais avant toute chose, je vous donne quelques informations pour mieux percevoir les arômes.

Méthode pour percevoir les arômes du vin

Le processus de reconnaissance des arômes est lié à l’odorat, qui intervient à 2 niveaux :

  • Au niveau de l’olfaction, c’est la voie directe
  • Au niveau de la rétro-olfaction, c’est-à-dire en utilisant le passage entre le palais et les voies nasales.

Il est d’ailleurs très facile de vérifier ces 2 modes de reconnaissance.

Processus olfactif le vin

Exemple
Prenons l’exemple de la caractérisation des arômes d’un verre de jus de pamplemousse.

L’olfaction, la voie directe, coule de source : Vous sentez directement le verre et percevez l’arôme de pamplemousse.

Pour mettre en évidence la rétro-olfaction, faites cette expérience toute simple : Prenez un peu de jus dans votre bouche, en vous pinçant le nez. Vous allez percevoir des saveurs (le sucré et l’acidité dans ce cas, voire un peu d’amertume), mais aucun arôme.

A présent, lâchez votre nez et inspirez : vous percevez alors l’arôme de pamplemousse. En pratique, les molécules odorantes passent par la voie retronasale et votre bulbe olfactif peut les caractériser.

Facile, non ?

En dégustation, voilà comment vous devez procéder, en pratique :

1. L’olfaction directe

Commencez par sentir le verre de vin sans le faire tourner : vous allez percevoir quelques arômes, les plus volatils. On appelle cela le premier nez.
Puis, faites tourner le verre pour l’aérer (c’est pourquoi il est préférable d’avoir un verre rempli au quart ! A ras bord, il serait compliqué de bien l’aérer …).  🙂
Le nez du vin va s’ouvrir, vous allez percevoir des arômes révélé par l’oxygénation du vin. En pratique, le vin va généralement révéler des arômes plus forts, plus marqués avec cette phase d’aération. C’est le deuxième nez.

sentir le vin

Par exemple, vous direz :

Au 1er nez, je perçois des arômes fruités (cassis, mûres, framboises). Au 2ème nez, le vin révèle en plus des arômes épicés, notamment des notes de poivre et de cannelle.

2. La rétro-olfaction

Vous prenez un peu de vin en bouche, vous aspirez un filet d’air tout en gardant le vin en bouche. C’est la rétro-olfaction, dont je parle dans la méthode en 4 étapes pour percevoir les secrets du vin en bouche. Grâce à cette démarche, les molécules odorantes du vin atteignent le bulbe olfactif qui identifient les arômes.

Par exemple, vous direz :

En rétro-olfaction, je retrouve les arômes de fruits noirs déjà repérés à l’olfaction directe.

Voilà pour les étapes qui vous permettent de (re)ssentir les arômes.

Un outil indispensable pour faciliter la reconnaissance des arômes

Je ne vais pas détailler dans cette chronique les notions d’arômes primaires, secondaires, et tertiaires, car je veux surtout vous montrer une classification intuitive pour identifier plus facilement les arômes, à partir de la roue des arômes.

La roue des arômes s’appuie sur la classification des arômes par familles (qui est une classification très classique des arômes) et vous permet en 3 étapes de faciliter l’identification de l’arôme.

roue des aromes- le COAM

Cliquez ici pour télécharger la roue des arômes en pdf. 

1ère étape : Définissez la famille

On part du centre de la roue des arômes, pour définir la famille principale.
S’agit d’une famille fruitée ? florale ? végétale ? etc …

roue niveau 1

2ème étape : Définissez la sous-famille

Une fois la famille identifiée, on continue la lecture en s’éloignant du centre de la roue pour définir la (ou les) sous-famille éventuelle.

S’agit-il d’un fruit rouge ? d’un agrume ? etc …

roue niveau 2

3ème étape : Identifiez l’arôme

On continue la lecture sur la périphérie du cercle pour identifier l’arôme : s’agit-il d’un citron ? De la fraise ? etc …

La roue récapitule les arômes principaux que vous pouvez retrouver dans le vin.

roue zromes niveau 3

Interprétation

Plusieurs facteurs ont une influence sur les arômes du vin.
Citons par exemple : le cépage, le mode d’élevage du vin, le degré de maturité du raisin, le terroir, etc…

C’est pourquoi j’ai placé à la périphérie de la roue des pistes pour interpréter les arômes que vous aurez retrouvés. C’est une approche qui rejoint la démarche d’interprétation des arômes.

roue aromes niveau 4

Cette roue des arômes s’appuie sur celle de Ann Noble, de l’université de Davis en Californie.
Ce type de roue des arômes s’utilise régulièrement pour classer les arômes, qu’il s’agisse de vin, de miel, de café, de whisky, etc …
Je pense que c’est un outil qui aide grandement dans la reconnaissance, comme j’ai pu le vérifier sur les cours d’œnologie.

Encore deux points essentiels pour que vous faciliter la reconnaissance des arômes

  • Travaillez votre mémoire olfactive : pour cela, sentez régulièrement les fruits, fleurs, épices, légumes, et tout ce qui se présente à portée de votre nez ! Le nez est plutôt passif, il ne faut pas perdre une occasion de l’exercer.
  • Faites-vous confiance ! Si vous n’arrivez pas à caractériser un arôme, concentrez-vous sur la sensation qu’il vous procure : est-ce que cela vous évoque le sucre ? l’acidité ?

Et si un dégustateur retrouve un arôme de cerise alors que vous aviez retrouvé un arôme d’amande, ne vous inquiétez pas : Certaines molécules olfactives sont très proches bien qu’elles correspondent à des familles différentes. En fonction de votre expérience de la dégustation, et de votre mémoire olfactive, votre interprétation pourra changer.

J’espère que ces informations vous faciliteront l’identification des arômes.
Faites-moi part ci-dessous de vos expériences olfactives : avez-vous la sensation d’avoir un nez exercé ? Avez-vous des difficultés à ressentir certains types d’arômes ?

 

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit