Tout est relatif (même les climats du vin)

 

Avant de déguster un verre de vin, il y a toujours quelques questions à se poser :

1/ Demandez-vous d’abord d’où il vient (et situez-le sur la carte viticole)
2/ Cherchez quels sont les cépages qui le composent
3/ Et ultime question, moins intuitive sans doute… Demandez-vous quel est le climat dominant du vin.

Car oui, le climat, c’est une notion clé qui permet de comprendre beaucoup de choses.
Le climat explique en partie le choix des cépages, et le profil du vin que vous dégustez.

Voilà pourquoi il est si important que vous connaissiez les ensembles climatiques.

Mais vous allez voir : Dans les climats, tout est question d’échelle.

Je m’explique.
Vous pouvez considérer qu’il y a 3 grands types de climats dans le monde :
froid, chaud, et entre les 2 : le tempéré.
A l’échelle du monde, les vignes se trouvent dans la zone tempérée.

Bien.
A présent, au sein de la zone tempérée, vous pouvez considérer qu’il y a 3 grands types de climat :
océanique, continental, méditerrannéen.
Toujours à l’échelle du monde, les vignes se trouvent dans la zone océanique et méditerranéenne (et donc dans le climat tempéré).

Maintenant, au sein de la France, on a peut à nouveau raisonner suivant une autre échelle…

L’intérêt de ce raisonnement ?
1/ Il va vous permettre le pourquoi de la localisation des vignes (à l’échelle du monde)
2/ Vous allez apprendre à mettre un nom sur un climat (pour chaque vins que vous dégustez), et en déduire : le type de cépage, et le profil du vin (à l’échelle de la France)

Voilà ce dont nous allons parler dans ce nouvel épisode.

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).