Quelques verres (bien choisis), ça va …

 


Il y a un problème avec les jolis verres de dégustation : ils finissent souvent par se casser !

 

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, ils ont une durée de vie limitée.

Limitée par ma maladresse, sans doute.

Sur les cours d’œnologie, on a le même souci …

Bon, il est normal d’avoir un peu de casse.

 

Finalement, le verre, c’est quand même notre outil de travail.

Et à force de travailler, les outils s’usent !

 

verre outil travail

Alors, si vous êtes amenés vous aussi à (r)acheter « un jour » un verre de dégustation… voici la question incontournable :

 

Quel verre allez-vous choisir ?

 

Tant de marques, tant de modèles, …

 

En plus, vous le savez : le verre a une importance capitale dans la dégustation.

 

C’est lui qui contribue à DIFFUSER les arômes, et à les CONCENTRER vers votre nez.

 

Cette phrase, elle est essentielle à comprendre.

 

Regardez :

1/ le verre « DIFFUSE », il doit donc pouvoir oxygéner le vin … et donc être « suffisamment large » pour permettre cette oxygénation

2/ le verre CONCENTRE les arômes, son ouverture doit être « suffisamment étroite » pour effectuer cette concentration.

 

En résumé : Un verre « suffisamment large », avec une ouverture « suffisamment étroite », voilà la clé.

 

Ce ratio [diamètre verre] / [diamètre ouverture] a été mis en évidence par Jules Chauvet.

 

Et intuitivement, c’est logique, non ?

 

Ce qu’il faut, c’est que ce ratio soit grand en valeur.

Et oui, si ce ratio est grand, cela signifie que le verre a un grand diamètre, mais une ouverture étroite.

Ainsi, il DIFFUSE (ou oxygène) les arômes, mais il les CONCENTRE aussi.

 

Mais il y a un seuil au-delà duquel le verre n’est plus aussi efficace : si l’ouverture est vraiment trop étroite par rapport au diamètre du verre, il RETIENT les arômes au lieu de les CONCENTRER.

 

Intuitivement, ça  tombe sous le sens.

 

En gros, à quoi ressemble le verre idéal ?

Et bien, il a une forme de tulipe « équilibrée ».

Un fond large, une ouverture reserrée.

Toujours le même ratio.

 

Et à partir de cette forme de tulipe, toutes les déclinaisons sont possibles.

En terme de volume total, de ratio ouverture/verre, d’inclinaison, de hauteur, de matière, ….

 

On peut même utiliser des types de verres différents en fonction du vin dégusté.

 

Pourquoi ?

 

Bien  souvent pour favoriser la diffusion de tel ou tel arôme, plus spécifiques au vin que vous dégustez.

Et parfois aussi, simplement parce que les fabricants de verre sont bien inspirés !

 

Dans tous les cas, privilégiez la forme tulipe pour bien profiter de vos vins. Et si cela vous inspire, variez les plaisirs avec différents types de verres… même si ce n’est en aucun cas une obligation. 

Bien.

Une fois que votre verre est rempli, il vous faut le déguster avec méthode.

 

C’est ce que vous allez apprendre ici :

Cliquez ici pour consulter le calendrier des cours d’œnologie.

 

Formez-vous à distance et obtenez un diplôme reconnu internationalement dans le vin … de chez vous : Cliquez ici pour réserver ou pour offrir une formation diplomante.

 

Vous souhaitez faire plaisir à un amateur de vin ? Alors réservez ici les formules cadeaux.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit