Quand le vin sent … la souris (leçon n°77)

Oui, vous avez bien lu : Nous allons parler ici du « goût de souris », qui est un défaut (aujourd’hui rare) dans les vins. Je vous rassure : Moi non plus, je n’ai jamais croqué dans une souris. 🐭 Alors, si le goût de de souris ne vous dit pas grand chose, vous pouvez penser à d’autres arômes liés au défaut dont nous allons parler : Citons par exemple, la peau de saucisson.

 

C’est le thème de la leçon du jour ! Vous allez apprendre à reconnaître ce défaut, et savoir d’où il provient. De manière générale, connaître les défauts du vin, cela fait partie des fondamentaux du dégustateur. Certes, le défaut dont je vous parle aujourd’hui n’est pas le plus classique, mais il va vous permettre de comprendre comment mieux identifier les « déviations » du vin. Bonnes dégustations !

Recherches utilisées pour trouver cet article :