Pour reconnaître un cépage, à l’aveugle

 
 

Imaginez l’expérience suivante :

 

1/ vous croquez dans 2 grains de raisin, de variétés différentes.

2/ vous essayez de sentir les différences en bouche.

 

Le résultat ?

Même si ces raisins sont tous les 2 « bien mûrs », la sensation ne sera pas la même.

Logique, non ?

 

En fonction du cépage que vous croquez, vous allez avoir :

  • plus ou moins d’acidité,
  • plus ou moins de tanins, d’astringence (il sera plus ou moins « dur » en bouche).

 

Les caractéristiques du cépage contribuent à construire la PERSONNALITÉ du vin.

 

Aussi, je vous recommande de suivre ces 3 étapes pour (tenter de) reconnaître le cépage du vin que vous dégustez :

 

  1. Evaluez le niveau d’acidité  (ça rafraichit la bouche ? ou ça vous semble onctueux)
  2. Evaluez le niveau de tanins (ça c’est pour les rouges : A quel point le vin est-il « râpeux » en bouche)
  3. Evaluez les arômes dominants (oui je sais, ce n’est pas le plus facile!)

 

Pour y voir plus clair, cliquez ici pour télécharger le tableau de synthèse pour RETROUVER les cépages des vins.

Je l’ai complété il y a peu, alors je veux vous en faire profiter, en espérant qu’il vous soit utile.  😉

 

Avant de vous laisser :

Jetez un coup d’oeil sur cette fiche  (en espérant que l’image passe dans le mail…).

Il s’agit de la fiche de présentation du nouveau coursdes Masterclass de la Dégustation. Vous pouvez suivre ce programme de formation continue au vin à distance, de chez vous en toute flexibilité.

Alors pour ne pas rater l’excellente thématique du Jura (oui j’aime beaucoup ces vins) :

Cliquez ici pour rejoindre les Masterclass avant la fin du mois.

Après, il sera trop  tard pour le Jura, on passera à une autre thématique.

A bientot.

 

Le vin vous passionne ? Voici tout ce que je vous propose pour devenir un bon dégustateur : 

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)