Pour mieux déguster : comment évaluer facilement la fraîcheur d’un vin

Revenons aux fondamentaux de la dégustation, avec la notion de fraîcheur !

En effet : La fraîcheur fait partie de ces dimensions essentielles, autour desquelles se construit l’EQUILIBRE du vin.

 

Pour faire simple, imaginez une balance à plateaux :

  1. Le 1er plateau est constitué par « tout ce qui rafraîchit« 
  2. Le 2ème plateau est constitué par « tout ce qui chauffe« .

Cette balance est une représentation de l’équilibre du vin.

Tous les vins peuvent s’évaluer sur cette balance à plateaux.

 

Notre boulot de dégustateur ?

Dans ce cas, il consiste à savoir ce qui fait pencher la balance de tel ou tel côté, et comment l’évaluer.

 

Regardez :

  • Pour tout ce qui chauffe, je vais faire référence à 3 éléments principaux : l’alcool, le sucre résiduel du vin le glycérol.
  • Pour tout ce qui rafraîchit, je vais faire référence à 4 éléments.

Les voici :

  1. Les acides du vin
  2. Certains arômes, qui contribuent à une sensation de fraîcheur en bouche
  3. L’effervescence (car un vin « qui a des bulles » va vous sembler plus frais, on va voir cela en dessous)
  4. La température (quand même, parlons-en, puisqu’on parle de fraîcheur ! Un vin servi frais vous paraîtra plus acide que le même vin servi chambré. C’est ce qu’on appelle l’acidité thermique, et je vais vous en parler également ici).

 

Voyons tout cela en détail dans l’épisode du jour :


(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

 

PS : Rejoignez les Masterclass de la Dégustation en cliquant ici, le 1er programme de formation continue au vin, à distance.