Petits calculs entre amis, ou l’art de comprendre les RENDEMENTS

 

Regardez les fiches techniques des vins que vous dégustez : vous allez y voir le plus souvent une référence au rendement viticole.

Par exemple, vous allez lire 60 hl / ha.

Comment se calcule ce rendement ? pourquoi est-ce important de le connaître ?

Voilà les 5 points clés à avoir en tête :

 

1/ Comment exprimer le rendement :
On peut écrire le rendement de 2 manières :
– en hectolitre de vin produit sur 1 hectare (hl/ha),
– en kilos de raisin produit sur 1 hectare (Kg/ha)

 

2/ Comment calculer le rendement

C’est tout simple ! On part de cette formule, pleine de bon sens si vous regardez bien :
Rendement (en Kg/ ha) = nombre de pieds de vignes par hectare * nombre de grappes de raisin par pied * poids d’une grappe de raisin

Regardons chaque terme :
– nombre de pieds de vignes par hectare : c’est la densité de plantation. (Exemple : 5.500 pieds / ha)
– nombre de grappes par pied : cela peut se déterminer par comptage. (Exemple : 10 grappes par pied)
– Poids d’une grappe de raisin : cela dépend entre autre du cépage. Exemple : 150 grammes par grappe.

Rendement = 8.250 Kg/ ha, dans cet exemple.

 

3/ Comment convertir le rendement ?
Si j’ai besoin de l’exprimer en hl /ha, alors on multiplie par un taux de vinification.
Il est d’environ (à la grosse louche, car cela dépend d’autres facteurs) de 140 Kg de raisin pour 100L de vin (logique : un raisin ne contient pas que du jus !)

Rendement = 59 hl/ ha, dans cet exemple.

 

4/Le rendement est-il lié à la qualité ?
De manière générale, plus le rendement diminue, et plus on augmente la concentration de la baie, et donc : plus le vin gagne en qualité.
C’est pour cela que les décrets d’appellation donne un rendement maximal.

 

5/Mais c’est un peu plus complexe que cela …

Regardez la formule du rendement : mon rendement peut augmenter si j’augmente ma densité de plantation (plus de pieds, donc a priori plus de jus !).

Or,
une densité serrée (plus de pieds / ha) => Plus de stress hydrique (ce qui est une bonne chose dans la plupart des climats tempérés) => plus de concentration dans la baie => plus de concentration du vin (tanin, arôme, acides, couleur) => c’est un facteur de qualité !
C’est pour cela que les décrets d’appellation donne souvent une densité de plantation minimale 😉

 

Bonnes dégustations !

Ces articles pourraient vous intéresser

🍷 Comment se FORMER au vin cet été ? ☀️
 

Souhaitez-vous profiter des vacances pour progresser dans le vin ?

 

En effet : c’est souvent le moment de partager quelques bonnes quilles🍷, en famille ou entre amis… et éventuellement d’apprendre à bien les déguster ! 😊

(suite…)

Comment RECONNAÎTRE les 2 grands CÉPAGES rouges de Sicile ? (Leçon n°163)🍇
 

La Sicile ?
C’est la plus grande île de la Méditerranée, et la plus grande région viticole d’Italie (en termes de surface de vigne).🍇

On y trouve aussi de très jolies quilles 🍷 : J’y ai d’ailleurs consacré une Masterclass complète !

Aujourd’hui, je vais vous donner des clés pour reconnaître les 2 grands cépages rouges de la Sicile :
✔️le Néro d’Avola
✔️le Nerello Mascalese

(suite…)

📝Votre schéma : Les clés de la vinif’ intégrale du rouge 🍷
 

La plupart du temps, un vin rouge fermente dans une CUVE, et non dans un FÛT de chêne.

En effet : Si un rouge fermente dans un fût, alors il va être bien difficile d’éliminer les peaux (du raisin rouge) par le trou de bonde !

Il existe cependant une technique qui permet de FERMENTER le rouge dans un fût, puis de le faire VIEILLIR dans ce même fût.

👉C’est le concept de « vinification intégrale ».

(suite…)