Partageons un verre du vin de Constance !

 

Connaissez-vous le vin de Constance ?
Je fais référence ici à un vin sud-africain, produit par le domaine Klein Constantia, à Stellenbosch.

Klein Constantia, c’est un domaine emblématique de l’Afrique du Sud. Il fut fondé en 1685 par le gouverneur hollandais Simon Van der Stel (celui qui a donné son nom au célèbre district viticole de Stellenbosch).

La spécialité de ce domaine ?

Un vin liquoreux (le vin de Constance, donc), produit à partir de vignes de Muscat, récoltées en surmaturité.
Les vignes se trouvent sur le versant Sud des montagnes de la Table, près de la ville du Cap.
Un vent frais et sec (le Cape Doctor) souffle sur les vignes, et en ralentit leur maturité.

Le résultat ?

On préserve une certaine acidité dans les baies.
Ce qui est une bonne chose pour un vin liquoreux, car vous le savez : L’acidité, c’est elle qui équilibre le sucre résiduel.
En d’autres termes : la douceur (du sucre, de l’alcool), est équilibrée par la fraîcheur (de l’acidité).

image.png

Le vin subit ensuite 40 mois d’élevage en foudre et barrique.
Le bois affine le vin, et l’oxygénation induite (car le bois est poreux) crée de nouveaux arômes.

Au final ?

On déguste une petite merveille aux arômes de confiture d’orange, de caramel, d’abricot sec, de jasmin… avec une intensité et une longueur en bouche hors du commun.

Ce n’est pas pour rien qu’il a été élu 2 fois meilleur liquoreux du monde.

De manière générale, on attend cela de la dégustation d’un vin sucré : Avoir suffisamment d’acidité pour compenser le gras (apporté par le sucre ou l’alcool), et venir l’équilibrer.

Alors, on parle ici de vin sucré, mais finalement, la recherche de l’équilibre est toujours là, dans la dégustation.

Regardez : dans le cas d’un vin sec et vif (dominé par l’acidité), on recherche le gras du vin. Car c’est lui qui contrebalance l’acidité. Sans le gras, ce vin « acide » pourrait bien vous paraître trop nerveux, voire vert.

Vous voyez, il en va du vin comme de la vie : C’est toujours l’équilibre qu’on recherche.

Je reviens à mon vin de Constance : Si vous voulez le déguster avec moi, alors … Rejoignez la Masterclass avant ce soir !

En effet : Le vin de Constance fait partie de la sélection que je vous propose dans vos vinottes, pour la nouvelle Masterclass « L’Afrique du Sud, percez les secrets des vignobles du Cap-Occidental ».

Et si vous êtes déjà dans les Masterclass… Alors je reviens vers vous dans la journée pour vous envoyer cette nouvelle Masterclass .

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser

🍷 Comment se FORMER au vin cet été ? ☀️
 

Souhaitez-vous profiter des vacances pour progresser dans le vin ?

 

En effet : c’est souvent le moment de partager quelques bonnes quilles🍷, en famille ou entre amis… et éventuellement d’apprendre à bien les déguster ! 😊

(suite…)

Comment RECONNAÎTRE les 2 grands CÉPAGES rouges de Sicile ? (Leçon n°163)🍇
 

La Sicile ?
C’est la plus grande île de la Méditerranée, et la plus grande région viticole d’Italie (en termes de surface de vigne).🍇

On y trouve aussi de très jolies quilles 🍷 : J’y ai d’ailleurs consacré une Masterclass complète !

Aujourd’hui, je vais vous donner des clés pour reconnaître les 2 grands cépages rouges de la Sicile :
✔️le Néro d’Avola
✔️le Nerello Mascalese

(suite…)

📝Votre schéma : Les clés de la vinif’ intégrale du rouge 🍷
 

La plupart du temps, un vin rouge fermente dans une CUVE, et non dans un FÛT de chêne.

En effet : Si un rouge fermente dans un fût, alors il va être bien difficile d’éliminer les peaux (du raisin rouge) par le trou de bonde !

Il existe cependant une technique qui permet de FERMENTER le rouge dans un fût, puis de le faire VIEILLIR dans ce même fût.

👉C’est le concept de « vinification intégrale ».

(suite…)