Mettre un vin en amphore… ça change quoi ?

 

Avez-vous déjà eu l’occasion de déguster un vin élevé en amphore ?

Car vous le savez peut-être : Le concept du vin en amphore, c’est une tradition millénaire… qui revient sur les devants de la scène.

Mais qu’est-ce que l’amphore a de plus (ou de moins) par rapport à un contenant classique ?
(pour contenant classique, je pense principalement à la cuve inox ou au fût de chêne).

Voilà ce dont nous allons parler dans ce nouvel épisode du podcast  :

[display_podcast]
(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

Sachez que l’amphore a 3 caractéristiques essentielles, qui vont sculpter la personnalité du vin :

1/ la porosité. La micro-oxygénation assouplit les tanins, baisse l’acidité.
résultat ? le vin est plus souple

2/ l’inertie thermique. maintenir une certaine fraîcheur favorise l’extraction du fruit

 

 

3/ la diffusion des particules. la forme d’oeuf favorise le mouvement brownien. En 2 mots : il s’agit du mouvement aléatoire des particules dans un liquide. Du coup, point besoin de « remuer le vin » (on dit batonner). Le résultat ? On contribue au gras et à la complexité du vin

 

Ecoutez l’épisode complet ici :

[display_podcast]

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.