Les apports du fût de chêne (2)

Voyons à présent les arômes apportés par le fût…

Sachez qu’un fût de chêne (ou barrique) utilisé pour l’élevage du vin, peut être neuf ou au contraire avoir déjà été utilisé pour l’élevage d’un autre vin : on parle alors d’une barrique de 2ème vin, 3ème vin, …

Il  a une différence fondamentale entre la barrique neuve et ancienne : la barrique ancienne apporte seulement l’oxygénation au vin, tandis que la barrique neuve apporte tanins et arômes au vin.

Les arômes sont très caractéristiques : arôme de bois (le boisé), vanille, un côté fumé, toasté. En effet, les essences odorantes du bois sont dissoutes par le vin. Or la lignine du chêne est riche en dérivés vanillés.

Là encore, le côté toasté s’explique facilement : l’intérieur des barriques est systématiquement brûlé lors de son processus de fabrication : c’est ce brûlé qui va communiquer au vin des arômes de grillé et toasté.

Ces articles pourraient vous intéresser :