Les apports du fût de chêne (1)

Vous avez tous entendu parler du fameux arôme de boisé que l’on retrouve dans certains vins, apporté par l’élevage en fût de chêne.

D’ailleurs, depuis les années 70, le goût de bois s’est généralisé avec l’usage des barriques neuves de chêne. Cette mode gustative, fortement portée par le dégustateur américain Robert Parker, a d’ailleurs impliqué quelques excès (le « jus de chêne » !), mais son usage semble aujourd’hui se rationaliser.

Le but de cette série d’articles est de vous donner les clés pour comprendre l’origine du boisé dans les vins, l’influence du fût de chêne sur le vin et la dégustation.

Le principe de l’élevage

Au commencement est le raisin, dont le jus (ou moût) est mis en fermentation dans des cuves. Au contact des levures, le sucre du raisin se convertit en alcool : c’est la vinification, ou la naissance du vin.

Suite à la vinification, une fois que le moût est transformé  en vin, commence alors une nouvelle étape : l’élevage.

Il s’agit de l’opération qui consiste à laisser reposer le vin dans un contenant (une cuve ou une barrique), pendant quelques jours, voire quelques mois, voire quelques années en fonction du vin.

Le but de l’élevage ? D’abord décanter (ou clarifier) le vin afin d’éliminer les résidus de la fermentations (levures, particules) : pour cela, on transvase le vin d’une cuve à l’autre, c’est ce qu’on appelle le soutirage.

Ensuite, lui apporter complexité, matière.

Le fût de chêne : l’intérêt oenologique

Donc, on entre dans le vif du sujet : l’élevage du vin peut être effectué dans une cuve inox, ou  bien dans une barrique (ou fût de chêne).

Par rapport à la cuve, le bois permet une micro oxygénation du vin qui participe à son évolution : ce lent apport d’oxygène réduit les arômes primaires (issus du cépage, ou raisin) de fruit et de fleur, et provoque la sédimentation de certains tannins (les tannins étant cette substance végétal qui donne une sensation de sécheresse, d’astringence en bouche). Les vins blancs élevés en fût prendront une couleur or, et l’astringence des rouges sera atténuée.

Il a donc un intérêt œnologique : micro oxygénation, stabilisation du vin.

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit