Les 3 règles pour appliquer « l’exercice du verre noir » (et progresser à grands pas!)

 

 

Avez-vous déjà fait l’expérience de DÉGUSTER un vin dans un verre opaque

Vous savez, je fais référence à ces verres noirs qui vous privent complètement de la phase visuelle. 

En clair, une étape complète de la dégustation passe à la trappe !

Il vous reste donc 2 phases pour décrire le vin

– la phase olfactive, pour caractériser les arômes  

– la phase gustative, pour caractériser l’équilibre en bouche (entre les tanins / acidité / onctuosité), mais aussi les arômes en rétro-olfaction, et la longueur en bouche.

Mais là, en perdant la phase visuelle, il faut reconnaître en toute humilité que décrire le vin est … beaucoup plus compliqué.

On a souvent plus de mal à nommer les arômes, et à se prononcer sur le niveau de tanin et d’acidité

 

Si vous ne me croyez, faîtes donc l’expérience !

J’ai même mis à l’épreuve quelques dégustateurs chevronnés, et je vous assure que ça m’a fait penser à cette phrase de Frédéric Brochet (vigneron et « homme de science ») : 

 

« Dans la dégustation, tout est dans la tête »

 

Pour s’en sortir au mieux dans cet exercice, voilà les 3 règles à suivre : 

 

1/ Faîtes confiance à la 1ère sensation perçue dans le nez du vin.

Demandez-vous : Est-ce que je ressens plutôt des arômes qui évoquent le fruit acide, ou le fruit mûr

  • Le fruit acide peut signifier « vin issu d’un climat frais »
  • Le fruit mûr peut signifier « vin issu d’un climat plus clément»

Je dis bien « peut signifier », car on parle d’interprétation à l’aveugle de sensation perçues au nez.

Donc ne nous enflammons pas trop, le vin est trop complexe pour en tirer des conclusions hâtives !

Mais cela vous donne néanmoins des pistes sur le vin.

 

2/ En bouche, concentrez-vous sur chacun des axes du profil gustatif.

Un par Un. 

 

Demandez-vous : Quel est le niveau d’acidité ? quel est le niveau d’onctuosité ? (Cette sensation de gras apportée par l’alcool, le sucre). 

 

3/ Enfin, demandez-vous : Ai-je la sensation que ma langue «accroche» au palais ?

Ce côté râpeux est apporté par les tanins du vin.

Ils sont propres au vin ROUGE, car ce sont principalement les peaux de la baie de raisin qui les apportent. (Et je vous rappelle que pour faire du vin rouge, on met les peaux en contact avec le jus pour transmettre la couleur).

 

En dégustant dans des verres noirs, je constate qu’on a plus de mal à évaluer le niveau de tanins.

 

Ce qui semble absurde : Les tanins, c’est la BOUCHE qui les évalue !

 

Mais là encore, on a tendance à corréler l’intensité colorante du vin au niveau de tanins.

Pour un vin rouge très foncé on s’ATTEND à percevoir plus de tanins.

Car finalement, la couleur et les tanins proviennent de la même source : la PEAU de la baie.

Et donc, sans repère visuel, on a plus de mal à évaluer les tanins.

En dégustation, c’est important de se mettre à l’épreuve régulièrement.

 

De se tester à l’aveugle (= sans voir l’étiquette du vin).

 

Alors la prochaine fois, faites l’expérience de déguster dans des verres noirs…. Et tenez-moi au courant !

J’ai hâte de connaître votre retour.

 

Et pour rendre cet exercice plus facile, c’est ici que ça se passe.

 

Derrière ce lien, vous apprendrez les techniques pour mieux déguster au travers des cours.

 

Vous n’êtes pas à Paris ? Alors suivez un cours un distance en cliquant sur ce lien.

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit