Le petit guide simplifié des ROCHES de nos vignobles, à l’usage du dégustateur

Il existe 3 types de roches :

– Les roches de feu (ou magmatiques) proviennent du refroidissement d’un magma, en surface ou en profondeur
– Les roches déposées (ou sédimentaires) ne se forment qu’en surface. Elles peuvent provenir du dépôt de « particules d’autres roches » (arrachées par l’érosion), ou d’organismes vivants (typiquement dans un milieu marin)
– Les roches transformées (ou métamorphiques) proviennent de la modification de la structure d’une roche existante, soumises à des contraintes de pression et de température


Sachez que :
– Les roches de feu constituent l’essentiel du volume de la croûte. Mais la plupart du temps, elles n’affleurent pas. Elles sont à la base du socle ancien sur lequel repose la plupart de nos vignobles.
– Les roches déposées constituent l’essentiel de la surface de la croûte

Petit aperçu simplifié : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques repères :
Prenons le risque de généraliser ces quelques localisations clés, pour vous donner des repères :

– Basaltes : Certaines zones d’Alsace
– Schistes : Saint-Chinian
– Calcaire : Certaines zones de Bourgogne, Saint-Emilion …
– Craie : Champagne, Touraine
– Granite : Nord du Beaujolais, Vallée du Rhône septentrionale
– Marne : Certaines zones d’Alsace, du Jura, de Bourgogne, Pomerol …

 

A bientôt.