Le 1er arôme est rarement le dernier

 

Imaginez.
Je vous invite dans un bon bar à vin, et on déguste ensemble un verre de vin blanc (à l’aveugle).
Comme nous sommes tous les 2 des passionnés (et un peu « geek du vin » sur les bords), nous prenons religieusement des notes sur notre vin.

A chaque étape : l’oeil, le nez, et la bouche.

Et nous constatons plusieurs choses en sentant notre verre de vin :

  • Déjà, nous ne sommes pas toujours d’accord sur les arômes perçus, mais on retrouve les mêmes dominantes (et les mêmes familles d’arômes)
  • Ensuite, au 1er nez, on perçoit des notes de … fraîcheur (bon, vous allez me dire, ça dépend du verre de vin qu’on partage. Certes, vous avez raison : Je prends ici un exemple parmi d’autres)
  • Puis rapidement, on perçoit un fruit plus mûr
  • Enfin à l’aération, notre vin révèle de nouveaux arômes : beurre, noisette, …

Mais comment se fait-il que l’on mette « plus de temps » à sentir ces derniers arômes ?

Et bien, cela est dû à la séquentialité des arômes.

C’est une notion importante : grâce à elle, on a une bonne excuse pour prendre son temps en dégustant notre vin (mais en fallait-il vraiment une?)

On prolonge le plaisir de la dégustation, car on n’a pas le choix : le vin a besoin de temps pour s’ouvrir.

Quelquepart, ça nous arrange.

C’est ce dont je veux vous parler ici :

[display_podcast]
(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.