Le 1er arôme est rarement le dernier

 

Imaginez.
Je vous invite dans un bon bar à vin, et on déguste ensemble un verre de vin blanc (à l’aveugle).
Comme nous sommes tous les 2 des passionnés (et un peu « geek du vin » sur les bords), nous prenons religieusement des notes sur notre vin.

A chaque étape : l’oeil, le nez, et la bouche.

Et nous constatons plusieurs choses en sentant notre verre de vin :

  • Déjà, nous ne sommes pas toujours d’accord sur les arômes perçus, mais on retrouve les mêmes dominantes (et les mêmes familles d’arômes)
  • Ensuite, au 1er nez, on perçoit des notes de … fraîcheur (bon, vous allez me dire, ça dépend du verre de vin qu’on partage. Certes, vous avez raison : Je prends ici un exemple parmi d’autres)
  • Puis rapidement, on perçoit un fruit plus mûr
  • Enfin à l’aération, notre vin révèle de nouveaux arômes : beurre, noisette, …

Mais comment se fait-il que l’on mette « plus de temps » à sentir ces derniers arômes ?

Et bien, cela est dû à la séquentialité des arômes.

C’est une notion importante : grâce à elle, on a une bonne excuse pour prendre son temps en dégustant notre vin (mais en fallait-il vraiment une?)

On prolonge le plaisir de la dégustation, car on n’a pas le choix : le vin a besoin de temps pour s’ouvrir.

Quelquepart, ça nous arrange.

C’est ce dont je veux vous parler ici :

[display_podcast]
(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)