Laissez tomber vos principes

Avez-vous déjà entendu ce type de réflexions ?

« Moi, je suis plutôt blanc de Bourgogne »
« Je n’aime que le pinot noir, et je bois aussi certaines syrahs du Nord du Rhône »
« Je suis clairement Bordeaux, j’ai toujours dégusté cette région »
« Je suis très Champagne, les autres effervescents ne m’ont jamais convaincu »

Et vous, avez-vous des principes aussi établis dans vos dégustations ? 

Je ne vais pas vous mentir : j’entends ce type de remarques très régulièrement…
Et à chaque fois, je me dis que c’est bien dommage de se coller ainsi des étiquettes.

Certes, on a tous des préférences gustatives pour tel ou tel vin.
Ça, je ne le discute pas.

Notre palais est ainsi fait : vous avez un seuil de perception du sucre, de l’acidité, de l’amertume, des tanins, … qui n’est pas le même que celui d’un autre dégustateur.

Et qui n’est d’ailleurs pas non plus le même que celui que vous aviez il y a quelques années.

Car nos perceptions changent, en fonction de nos expériences de dégustation.

A force de goûter des vins, on finit par aimer ce qu’on ne connaissait même pas.

A force de déguster sans a priori, on se rend compte que même un petit vin à quelque chose à nous dire… Pourvu qu’on apprenne à le faire parler.

 

Faites l’expérience : Sortez des sentiers battus et « voyagez » avec vos bouteilles !
Je veux dire par là : Goûtez des vins « différents » de ceux que vous aimez. En termes de régions, de pays, de cépages, ….

Et en général, vous allez vous rendre compte qu’il est préférable de ne pas être trop attaché à ses principes, en dégustation !

Ou alors, seulement à la manière de Groucho Marx qui disait : « ce sont mes principes. Et s’ils ne vous plaisent pas … et bien j’en ai d’autres ».

Car plus on déguste, plus on éduque son palais, et plus on apprend.

Le plaisir du vin ? il est dans cet apprentissage constant, dans la découverte.

Alors, pour (déc)ouvrir de nouvelles bouteilles, j’espère vous croiser ce WE sur le salon des vignerons indépendants de Paris : Rendez-vous sur le stand du COAM !

PS : Comme on parle de découverte… Ce mois-ci, je vous propose de percer les secrets de la « dégustation horizontale », dans la nouvelle Masterclass. Mais dépêchez-vous : Il vous reste 2 jours pour rejoindre les Masterclass et bénéficiez de cette formation. Alors cliquez ici sans plus tarder !

Voilà ce que je vous propose pour Noël :

  • Formule 2 chèques cadeaux 1 cours d’oenologie à Paris (pour participer à 2 cours d’œnologie à Paris, ou un cours à 2 personnes) -: https://www.lecoam.eu/produit/offre-noel-pack-2-cours/
  • Formule 4 cours d’œnologie à Paris (valable aussi pour 2 cours à 2 bien sûr) -: https://www.lecoam.eu/produit/offre-noel-pack-4-cours/
  • Offrez un diplôme dans le vin à distance – :  https://www.lecoam.eu/produit/diplome-vin-a-distance/
  • Offrez les Masterclass, le 1er programme de formation continue au vin à distance et bénéficiez d’un mois offert sur la formule 6 mois et la formule 12 mois : Cliquez sur ce lien et indiquez NOEL18 dans le champ code coupon (dans le panier).

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)