La technique méconnue pour reconnaître un vin à partir de ses tanins

 

Voici une question de Clément, suite à un mail récent que j’ai envoyé sur la dégustation dans des verres noirs :

Merci pour ces explications toujours claires ! je comprends que la présence de tanins me permet de savoir si j’ai affaire à un blanc ou à un rouge, quand je déguste dans un verre noir. Jusque là OK. Mais puis-je savoir de quel vin il s’agit, simplement avec son niveau de tanins ?

 

Et bien, pas tout à fait, mais vous aurez quand même quelques indices !

La technique consiste à évaluer les tanins en fonction des sensations  en bouche.

Et pour cela, vous allez analyser les tanins suivant 2 axes.

Je m’explique.

Tout d’abord, voici la sensation la plus intuitive :

  • 1er axe : Vous allez évaluer le niveau de tanins en bouche, en fonction de leur « degré d’assèchement ». Si votre bouche devient très sèche, que la langue accroche fortement au palais, alors les tanins sont puissants.

Facile, non ?

Pour qualifier la PUISSANCE des tanins, vous  pouvez utiliser les 2 termes suivants :

1/ Le terme « doux » : les tanins doux sont ceux qui « assèchent peu la bouche »

2/ Le terme « dur : les tanins durs sont … les plus râpeux

 

  • 2ème axe : Vous allez maintenant évaluer les tanins en fonction du temps pendant lequel ils restent en bouche.

Plus clairement, en fonction de leur PERSISTANCE.

1/ Les tanins qui disparaissent très vite sont les tanins fins

2/ Et ceux qui restent en bouche sont les tanins gras

 

Vous voyez l’idée ?

 

En pratique, voilà les questions que vous vous posez :

1/ Quel est le niveau de puissance des tanins ? Sont-ils doux ou durs ?

Si vos dents saignent, ils sont très durs ! Si vous avez l’impression de déguster un blanc (tant les tanins sont faibles), alors ils sont doux.

2/ Quel est le niveau de persistance des tanins ? sont-ils fins ou gras ?

Si vous avez besoin de boire de l’eau et de croquer un morceau de pain pour vous en débarrasser, alors … ils sont gras !

Ils ne vous restent plus qu’à associer des cépages, aux sensations liées aux tanins.

 

Pour cela, voici quelques repères :

 

Pour les tanins durs :

… et gras : syrah, malbec

… et plutôt fins : cabernet-sauvignon, cabernet-franc

 

Pour les tanins doux : 

… et gras : grenache, certains pinots noirs

… et fin : gamay, pinot noir, cinsault

 

A vous de jouer maintenant !

Vous souhaitez tout savoir du vin et de sa dégustation ? Alors je vous retrouve derrière ce lien.

Et si vous n’êtes pas à Paris, alors suivez un cours un distance en cliquant sur ce lien.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit