La clé, c’est l’équilibre

Si vous pressez un peu de citron sur votre langue, vous allez ressentir une sensation de picotement…

Plutôt intense d’ailleurs, en ce qui concerne le citron.

 

Et juste après ?

Le picotement disparait, comme rincé par la salivation fluide, crée par l’acidité.

 

Mais si vous ajoutez du sucre à votre jus de citron, la sensation change.

Plus vous ajoutez de sucre, moins le picotement est marqué.

Et d’autre part, vous n’avez pas la salivation fluide crée par le jus de citron pur.

 

Bon, certes, vous allez saliver.

 

Mais d’une salivation plus grasse, crée par le sucre.

 

Ce qu’il faut retenir de cela ?

 

Et bien, tout est question d’équilibre : l’acidité et le sucre sont 2 saveurs qui s’opposent.

Qui s’équilibrent.

 

Le sucre « fait passer » l’acidité, et l’acidité « fait passer » le sucre.

 

 

Cette notion d’équilibre, c’est ce qui fait la qualité d’un bon vin moelleux. Un vin blanc sucré DOIT avoir une belle acidité.

Car c’est l’acidité qui vient équilibrer le sucre.

 

Aimez-vous les vins « sucrés » ?

Comme beaucoup de dégustateurs, vous avez peut-être cette sensation : le sucre fatigue. Il finit par écœurer.

Il rend le vin plus lourd.

 

Sauf que … si le vin sucré est suffisamment ACIDE, alors il vous paraitra équilibré.

Et donc beaucoup plus digeste.

L’acidité contribue à la « buvabilité » d’un vin sucré.

 

Pour vous en convaincre, dégustez donc un beau chenin d’Anjou, issu de raisins en surmaturité.

Par exemple ? un Quart de Chaume, un  Coteaux du Layon, …

 

L’acidité du chenin équilibre le sucre résiduel du vin.

C’est toujours le même jeu !

La clé, c’est l’équilibre.

 

Ce que j’aime dans l’Anjou, c’est qu’on y trouve tous les styles de vin, ou presque.

Du rouge, du blanc, du rosé, du sucre, des bulles, …

Et que dans chaque style, il y a vraiment moyen de se faire plaisir, en dégustation !

 

Le secret est sans doute un peu dans le cépage, mais aussi dans le terroir, les influences climatiques, les expositions, …

 

Voilà ce que nous allons décrypter ce mois-ci !

 

Votre Masterclass du mois de mai porte sur les vins d’Anjou et de Saumur, vignoble de la diversité.

 

Mon but ? vous emmener dans les plus beaux terroirs de l’Anjou/Saumur, pour découvrir ce qui fait la personnalité de ces vins.

Et vous proposer quelques belles expériences de dégustation autour d’une sélection originale de vins.

 

Vous voulez rejoindre l’aventure ?

Alors cliquez ici pour rejoindre les Masterclass de la Dégustation.