La 1ère chose à faire

 

Il faudrait toujours commencer par cela. 

Avant de déguster votre verre de vin, commencez par … prendre votre temps. 

Je ne sais pas pour vous, mais on a souvent tendance à se préciper sur  la dégustation. 
On observe la robe, on se concentre sur les arômes, sur l’équilibre perçu en bouche, … 

 

En gros, en dégustation, on recherche des INDICES dans le vin pour : 

1/ le DECRIRE, puis 
2/ le DECRYPTER. 

 

Souhaitez-vous rendre plus facile cette recherche d’indices ? 

Alors, je vous recommande de prendre 1 minute pour … observer l’étiquette du vin. 
Et, à partir de cette étiquette, imaginez le vin tel que vous l’attendez. 

Voilà ce que je vous recommande : 

1/ La 1ère chose, c’est de localiser le vin sur la carte. 
Oui, c’est tout bête ! Et pourtant … Ce réflexe simple va vous faire progresser dans la géographie viticole. 

Prenons l’exemple suivant : 

  • Vous dégustez un vin d’appellation Madiran. (Pour le moment, je ne parle même pas du producteur ni du millésime). 
  • Alors, vous prenez une carte viticoleet vous repérez Madiran sur la carte. Et si vous n’avez pas de carte, utilisez par exemple l’application gratuite « Hachette Vins et Millésimes » (je précise que je n’ai aucune action chez eux, c’est juste un outil assez pratique pour avoir des informations de base sur les appellations !).

En localisant Madiran, vous visualisez également les appellations voisines. (dans ce cas, l’appellation jumelle de Pacherenc-du-Vic-Bilh,  puis quelques voisins : Saint-Mont, Tursan, Jurançon, Irouléguy, Béarn, … 

Mais pourquoi prendre le temps de situer l’appellation sur la carte ? 

Et bien, ce repère visuel va vous permettre de mieux mémoriser l’emplacement géographique. Et je constate souvent qu’en termes de vin, MEMORISER les informations est problématique. 

2/ La 2ème chose, c’est de prendre de le temps de connaître le (ou les) cépage(s) du vin (le type de raisin) que vous dégustez. Pour connaître le cépage de l’AOP Madiran, là encore, faîte au plus simple ! Un coup d’œil sur google, par exemple. (ou bien vous utilisez l’appli précédente). 
Le cépage principal est le tannat, complété par le cabernet-franc, cabernet-sauvignon, fer servadou. Bien. Ce réflexe vous  permet bien sûr de mémoriser des noms de cépages. 

 

Que va-t-il se passer la prochaine fois que vous allez déguster un vin issu de ce (ou de ces) cépages ? 

Déjà vous ferez le lien avec le Madiran. Vous allez vous demander quels sont les points communs entre les vins dégustés. 

 

On résume ? 
Vous situez le vin sur la carte (en localisant les appellations voisines), puis vous cherchez le/les cépage(s) du vin. 

C’est trivial, non ? Il faut maintenant le faire systématiquement ! 

Et pour aller encore plus loin, vous pouvez faire une recherche un peu plus poussée d’information en AMONT de la dégustation : conditions climatiques et météorologiques, type de sol, vinification, rendements, élevage… Pour vous faciliter la vie, je vous donne cette petite fiche récapitulative pour vous aider dans votre recherche d ‘informations.

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit