Dégustation du vin : Le gras du vin (1/2)

Pour mieux comprendre la notion de gras, ou rondeur, ou onctuosité du vin… Commençons par un peu de vocabulaire !Définition et vocabulaire

L’appréciation gustative du vin blanc passe par l’évaluation de son gras. Il s’agit de la douceur du vin, qui correspond à « une sensation agréable au goût, suave » (Larousse). On utilise d’autres termes pour identifier cette douceur : le gras, la rondeur, l’onctuosité, la sucrosité, l’impression sucrée (qui est différente du sucre, car on peut parler de « sucrosité sans sucre » pour définir ce gras).

A ces différentes sensations qu’on regroupe sous un même terme de gras, correspondent des ensembles de chimiorécepteurs différents.

Origine du gras du vin

Cette sensation de gras a plusieurs origines :

  • L’éthanol
  • le glycérol
  • Le sucre résiduel
  • Autre piste : la vinification (autolyse des levures)

Le rôle du sucre

Notons donc que les 3 premiers facteurs (éthanol, glycérol, et sucre) proviennent tous de la même origine : Le sucre du raisin.

A la base, un raisin mûr, riche en sucre, donnera à l’issue de la fermentation alcoolique de l’alcool et une petite proportion de glycérol.

Sucres du raisins -> Alcool (éthanol) + Glycérol

Un vin sera donc d’autant plus gras qu’il est issu d’un raisin mûr : millésime favorable, climat chaud et ensoleillé, participent au gras du vin. Certains cépages auront tendance à développer plus de gras.

Il convient ici de ne pas confondre gras du vin et lourdeur alcoolique : celle-ci désigne un vin présentant un excès d’alcool, qui se traduit par un côté brûlant en bouche. Le terme lourdeur met en évidence un déséquilibre.

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)