Comment savoir si vous devez GARDER le vin en cave (Non, le temps ne fait rien à l’affaire)

 

miniComment pouvez-vous savoir si la bouteille que vous allez ouvrir DEVRAIT vieillir encore quelques années en cave ? Est-il nécessaire de garder vos vins en cave pour qu’ils gagnent en complexité ? Parfois, on entend qu’un vin qui vieillit est nécessairement meilleur qu’un vin jeune

Certes.

L’âge donne parfois au vin de la COMPLEXITE en terme d’arôme, mais aussi un meilleur équilibre en bouche (en assouplissant les tanins et l’acidité).

[display_podcast]

Mais voilà , ce n’est pas toujours le cas.

Un mauvais vin ne deviendra pas meilleur en vieillissant ! Comme disait Brassens, le temps ne fait rien à l’affaire

Apprenez dans cet épisode les clés pour savoir si un vin est de garde, ou s’il faut mieux l’ouvrir au plus vite !

En complément du podcast : Téléchargez cet outil à avoir sous la main, pour connaître les vins à boire JEUNE et ceux à GARDER dans votre cave !

Au moment où je publie ce podcast, nous abordons une nouvelle année.

Alors … Je vous souhaite une excellente année 2016 ! 

Que ce nouveau millésime vous apporte santé, joies, et, bien sûr … l’occasion de partager de belles bouteilles de vin, en bonne compagnie. 

Pour ma part, je souhaite vous adresser un grand MERCI.

MERCI pour votre fidélité, pour vos messages, pour ces échanges quotidiens sur le vin.

Vous êtes près de 25.000 à me suivre sur le blog Le Vin Pas à Pas, « meilleur blog pédagogique sur le vin ». Lorsque j’ai créé ce blog, mon objectif était de vousTRANSMETTRE ma passion pour le vin.

Parce qu’avoir une passion, ça rend la vie passionnante.

Le vin est peut-être ce qu’il y a de plus riche, de plus vaste, de plus complexe. Mais l’aborder de manière simple le rend plus ACCESSIBLE. C’est ce que je m’efforce de faire via le Vin Pas à Pas.

MERCI aussi pour votre fidélité aux cours d’œnologie du COAM, qui fête ses 10 ans cette année ! Que de chemin parcouru depuis les débuts du COAM !

Vous êtes plus de 3000 à vous former au COAM chaque année, à participer aux événements que j’organise à Paris et dans toute la France. Les formations diplômantes prennent de plus en plus d’ampleur au COAM (du CADV au WSET, en passant par le CCVF), ce qui montre bien à quel point le vin représente « quelquechose de SERIEUX » pour vous. Parfois, ce n’est plus seulement un hobby pour vous, mais une vraie possibilité de carrière.

Je compte aller beaucoup plus loin en 2016 : Vous allez découvrir de nouvelles formations au vin, et toujours plus de contenu sous forme d’articles, de vidéos, de podcasts.

Avec toujours cette même « mission » que je suis depuis le début, et qui tient en 2 mots : INSPIRER et EDUQUER. Il ne s’agit donc pas seulement de vous former au vin, mais aussi de vous transmettre une passion. Ce qui ne peut se faire qu’avec l’enthousiasme que vous me donnez ! Alors MERCI.  ET BONNE ANNEE.

Yann

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.