Comment prévoir le temps de garde d’un vin ?

 

Il y a un avantage à conserver dans votre cave quelques cartons d’un même vin. 

En effet : vous avez la possibilité d’ouvrir régulièrement la même bouteille, et donc de suivre son évolution au cours du temps.

Le but ?
En suivant ainsi l’évolution de votre vin, vous allez (souvent) constater que le vin « s’améliore » au cours du temps, année après année… Jusqu’à parvenir à son meilleur niveau : l’apogée.

L’apogée, c’est le moment idéal pour ouvrir la bouteille et en retirer le plus de plaisir.
En résumé : Stocker plusieurs bouteilles d’un même vin s’avère très pratique … mais ce n’est pas toujours faisable…

Déjà, il faut avoir une cave avec suffisamment de place pour stocker toutes vos vieilles quilles… ensuite, il faut le budget pour acquérir plusieurs dizaines de bouteilles d’un même vin, surtout lorsqu’il s’agit d’un flacon d’exception.

 

Alors, si vous ne disposez que d’1 ou 2 bouteilles d’un même vin, vous vous êtes peut-être posé la question suivante :
Comment savoir combien de temps peut vieillir le vin que vous stockez dans votre cave. 

Et comme toujours, il y a plusieurs manières de répondre à cette question.

 

Je vais vous en donner 2, suivant le cas dans le quel vous vous trouvez :

  • Cas 1 : soit vous ne stockez qu’une seule bouteille (d’un même vin, mais vous m’aviez compris 🙂
  • Cas 2 : soit vous stockez plusieurs bouteilles

 

Suivez le guide ! 

Cas 1 :  Pour ceux qui ne stockent qu’une seule bouteille d’un même vin, et qui ne peuvent pas suivre son évolution au cours du temps … 

Allez, on va faire simple !

En fonction du vin, on peut attendre un certain temps de garde.
En effet : l’appellation impose des contraintes diverses (en termes de production, de rendement, de vinification, d’élevage…).
Ceci permet de façonner l’identité de votre vin, d’une manière à peu près homogène (oui, je dis bien « à peu près »…).

Du coup, vous pouvez établir à la louche la JMAD du vin. 

Ce que j’appelle la JMAD : l’enchainement des étapes types du vieillissement du vin, à savoir :

  • La jeunesse
  • La maturité
  • L’apogée
  • Le déclin

Je vous propose ce petit tableau, pour l’exemple.

(Oui, je sais : j’ai quand même pris un bon raccourci, notamment sur le Rhône ! le but est simplement de vous donner des repères…)

Cas 2 :  Pour ceux qui stockent plusieurs bouteilles d’un même vin… 

Alors déjà, vous pouvez vous appuyer sur la JMAD théorique pour vous donner des pistes.

Ensuite ?

Et bien, vous allez pouvoir vous faire plaisir : Ouvrez régulièrement une quille (au minimum chaque année) de votre vin, et évaluez ces 3 choses :

  • 1/ Quel est son niveau d’acidité ?
  • 2/ Quel est son niveau de tanin ? (pour les rouges)
  • 3/ Ses arômes sont-ils ouverts, intenses, et complexes ?

Et vous allez voir : il s’agit du même vin, mais au cours du temps, finalement … ce n’est jamais vraiment le même .

Comme n’importe quelle personne qui évolue, qui grandit, qui vieillit, … la personnalité du vin « s’arrondit », il devient plus sage 
En termes de dégustation, je l’exprimerais ainsi :

« En bouche : le vin devient plus souple. Les tanins fondent, ils sont équilibrés par le gras, tandis que l’acidité devient moins vive et rend le vin plus rond.
Au nez : les arômes de jeunesse évoluent vers des notes d’automne : sous-bois, hummus, champignon, cuir, … jusqu’à s’équilibrer avec le fruit qui gagne en maturité ». 

Ça vous parle ?

Sinon, voilà un schéma pour les plus visuels :

 

J’espère que cela va vous aider, n’hésitez pas à me partager vos expériences de dégustation !

Et pour aller plus loin…  que diriez-vous de parcourir avec moi la route du vin d’Andalousie ?

Vous connaissez peut-être Montilla-Moriles, Málaga ou Jerez… le climat méditerranéen, ensoleillé à souhait, et les terroirs variés, sont à l’origine de vins surprenants. Des vins à (re)connaître par tout dégustateur ! 

C’est ce que je vous propose dans la prochaine Masterclass : Alors préparez vos stylos (pour prendre des notes sur la formation), préparer vos verres de dégustation et votre palais, et ….devenez spécialiste du vin andalou !

=> Cliquez ici pour rejoindre les Masterclass et recevoir la nouvelle formation les vins andalous des vins de soleil .

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit