Comment mieux mémoriser les vins (+ idées cadeaux Noël)

 

La technique la plus simple pour mieux mémoriser les vins ?

C’est sans doute celle qui consiste à les regrouper systématiquement par style.

En pratique, lorsque vous dégustez un vin rouge, il s’agit simplement de vous poser la question suivante : 

  1. Est-ce un rouge léger ?
  2. Est-ce un rouge rond ?
  3. Est-ce un rouge corsé

Pour un blanc, on suit la même logique.


Demandez vous donc : 

  1. Ce vin est-il blanc vif ?
  2. Ou bien : Ce vin est-il blanc rond ?
  3. Ou : Ce vin est-il blanc corsé ?

Vous avez compris l’idée : Si je passe d’un vin léger/vif, à un vin rond, puis un vin corsé, je vais crescendo dans l’intensité du vin.

Mais il y a aussi autre chose à avoir en tête : En fonction de ces styles, je peux attendre un certain niveau d’acidité dans le vin, voire de gras (d’alcool donc), ou de tanins.

Ainsi, voilà comment je définis chaque composant du vin, en fonction de son style :

Alors, lors de vos prochaines dégustations, essayez de définir le style dominant (vif / rond / corsé) du vin que vous dégustez et … vérifiez cela sur ce tableau !

Bonne dégustation

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.