Comment mieux mémoriser les arômes du vin

 

memoriser aromes vinVous sentez votre verre de vin et essayez d’en identifier les arômes.

Le nez du vin vous évoque des sensations, des souvenirs, mais vous êtes incapable de mettre un nom sur l’arôme.. et pourtant vous l’avez déjà senti mille fois !
Rassurez-vous, c’est un problème que rencontre la plupart des amateurs de vin. Car le nez, ça se travaille. Voici quelques pistes pour mieux mémoriser les arômes du vin.

Il est souvent difficile de mettre un nom sur l’arôme senti. Car dans la dégustation, on perd tout repère. En effet, comment faire le lien entre l’arôme de fraise ou celui de poivre, quand vous n’avez aucune image qui vous permet une identification certaine ?

3 phases pour mémoriser les arômes

Identifier des arômes revient à se constituer une bibliothèque d’odeurs, enregistrés dans un coin de votre cerveau.
Vous pourrez vous constituer cette base de données en faisant un travail conscient de mémorisation. Cela demande un peu d’effort !

verre et arome

Pour cela, je vais vous donner un peu de théorie sur le processus de mémorisation des arômes du vin.

Lorsque vous mémorisez une information, par exemple l’odeur de poivron vert (que vous pouvez retrouver dans certains cabernets), le processus passe par différentes phases.

Phase 1 : L’enregistrement

phase 1 memorisation aromes vin

Vous enregistrez l’odeur de poivron vert. L’information est captée par votre sens olfactif et transmise au cerveau via les neurones olfactifs. On perçoit donc une sensation interprétée par nos capteurs, et transmise au cerveau.

Une condition pour bien enregistrer : avoir les sens à l’affût, faire un réel effort d’attention, se concentrer sur les sensations perçues lorsque vous sentez l’arôme en question.

Phase 2 : Le stockage

phase 2 memorisation aromes vin

Vous conservez l’odeur du poivron vert dans votre mémoire.
Vous allez garder cette odeur qui est stockée dans votre mémoire.

Une condition pour bien stocker l’information : il faut intellectualiser la sensation. Par intellectualiser, j’entends passer de la sensation (l’émotion) à un travail d’appropriation en classant l’arôme.

A quoi correspond le poivron vert ? Dans le cas de la mémorisation des arômes du vin, je vous recommande de raisonner par famille d’arômes : s’agit-il d’un fruit ? d’un végétal ? d’une fleur ? d’un arôme animal ?
Pour cela, je vous recommande de lire comment classer les arômes du vin.
Et pour mieux comprendre l’origine des arômes (et donc mieux les reconnaître), lisez comment classer les arômes du vin en 3 catégories !

c’est ce travail s’appropriation qui vous permet d’enregistrer l’information.

Phase 3 : le rappel

phase 3 memorisation aromes vin

L’objectif est de réactiver l’image du poivron vert au moment où vous allez le sentir dans votre verre de vin, sans aucun repère visuel.
Pour restituer l’information enregistrée et stockée (phase 1 et 2), il faut pouvoir travailler cette phase de réévocation.
Pour cela, le système de classement des arômes que vous avez effectué en phase 2 vous sera d’une grande aide : en effet, il vous donne un repère, un cadre, pour structurer la mémorisation.

Pour travailler cette phase de rappel, je vous invite aussi à faire l’exercice suivant.
Vous pensez à votre poivron vert, et le visualisez dans votre mémoire : voyez sa forme, sa couleur. Vous pouvez associer un souvenir lié au poivron, un repas au cours duquel vous avez croqué dans le poivron… puis vous sentez le poivron vert en fermant les yeux.
Bref, vous voyez l’idée : le fait de visualiser le poivron, d’y associer un souvenir, vous permet de rechercher les « repères »qui vous ont permis de stocker l’information (phase 2). Ceci est un déclencheur pour le rappel.

phae memoire arome vin

Car le rappel de l’arôme est la phase qui vous pose généralement le plus de problème.
Dans notre exemple, vous connaissez l’arôme de poivron (vous l’avez déjà enregistré et stocké, ce qui correspond aux phases 1 et 2), mais il vous reste à le restituer (phase 3) au moment où vous sentez l’arôme.

le nez et le vin

Pour progresser au quotidien

Pour aller plus loin, faites donc le même exercice de rappel avec une série d’arômes : pomme, poire, banane, poivre, muscade, cannelle, clou de girofle, vanille, pamplemousse, ….
Dédiez quelques minutes à ce rappel pour différents arômes, à chaque fois que vous passez dans votre cuisine… le simple fait d’y travailler consciemment vous permettra de progresser !

Ces articles pourraient vous intéresser

FAQ : Je réponds à vos questions (Leçon n°182)
 

Vous m’aviez envoyé vos questions autour du vin, pour la préparation d’une « vidéo FAQ ».

C’est maintenant chose faite !

👉 Je vous ai sélectionné quelques questions (parmi les thèmes les plus récurrents), on va donc aborder de nombreux thèmes dans cette vidéo :
✔️ Comment mieux reconnaître les arômes du vin
✔️ Comment fonctionne les Crus en Bourgogne, et à Bordeaux
✔️ Comment servir un vieux vin
✔️ Comment le terroir peut influencer le goût du vin
Etc …

(suite…)

8 minutes pour comprendre les VINS d’Israël (Leçon n°181)
 

 

Le Moyen-Orient ?
C’est le berceau de la viticulture !

Israël dispose d’ailleurs de quelques vignobles prestigieux … qui restent peu connus de l’amateur.

Aussi, dans la leçon du jour, je vous donne en 8 minutes quelques clés pour mieux connaître et comprendre les vins d’Israël.

(suite…)

Mes vœux pour vous
 

Juste un petit message pour vous souhaiter une excellente année 2022.

Peut-être que l’année qui vient de s’écouler, avait pour vous un petit air de déjà vu avec la précédente…

Si c’est le cas, alors je souhaite que cette année soit l’année du changement.

Qu’elle nous porte vers plus de sérénité, plus de liberté.

Je souhaite que ce nouveau millésime vous voit en pleine forme, vous et vos proches …

Parce que la santé est ce qui importe le plus, et ce sur quoi notre pouvoir est assez limité.

Pour le reste ?

Finalement, vous avez la main.

Et cela, je vous souhaite d’en être conscient.

Alors, quelles que soient les conditions socioéconomiques et sanitaires qui nous attendent et qu’on ne maitrise pas, je souhaite que ce nouveau millésime soit aussi celui de la réussite de tous vos projets…

Et peut être même avant cela : Qu’il soit pour vous simplement l’année des projets.

Car ce sont eux qui nous font avancer. Et cela, quel que soit le contexte.

Je souhaite que vous vous donniez l’occasion de partager de bonnes quilles, en bonne compagnie.

Pour ma part, je vais mettre tout en œuvre pour qu’on passe une belle année ensemble.

Mon fil conducteur ?

C’est le même depuis ces 16 dernières années : Au delà de vous former, vous transmettre ma passion du vin.

Merci pour vos messages, merci pour votre fidélité🙏, et excellente année à vous !

A très bientôt.

Yann

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit