Comment je vois l’avenir des vins français

 

il y a 30 ans, le monde du vin a connu un changement sans précédent.

Une (r)évolution qui changea à jamais le visage du marché.

 

Pour bien comprendre ce changement,  il y a 2 mots clés à avoir en tête.

 

Le 1er de ces mots est la mondialisation.

Dans les années 90, alors que « l’Ancien Monde » (France, Italie Espagne en tête) arrache sa vigne, le Nouveau Monde (Amérique du Sud, Californie, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande … ) plante comme jamais… et se tourne vers l’export.

Avec une communication claire, dynamique, « jeune ».

 

Le résultat ?

Avant les années 1990, le Nouveau Monde représentait 3% des exports mondiaux de vin.  En quelques décennies, ce chiffre passe à 30% !

L’ancien monde, et en particulier la France, prend alors une image d’acteur un peu … vieillissant.

 

Mais la situation a encore changé.

Pour comprendre cette nouvelle évolution, le 2ème de ces mots clés est éducation.

Par éducation, j’entends éducation au vin.

Voire même, adaptation des palais.

 

Les nouveaux consommateurs de vin deviennent de moins en moins … nouveaux.

Leur goût s’affine, et leurs attentes évoluent.

 

Et là, c’est toujours le même jeu : quand vous commencez à déguster du vin, vous vous tournez vers le fruit, voire le sucre… au détriment de l’acidité, des tanins.

 

Et c’est tout à fait normal : on commence par ce qui est plus facile pour notre palais non exercé.

Puis, pour résumer : on passe de la simplicité à la complexité.

 

Du simple au complexe, donc, mais aussi …

De la standardisation à l’individualité.

De l’industrie à l’artisanat.

Du chai (la technique, l’oenologie…) à la vigne (le terroir, la nature… )

 

Du grand … au petit

C’est la revanche de l’identité.

 

Et la France viticole, qui fut vieillissante, redevient un modèle à suivre.

 

En quelques mots : Portés par cette tendance d’évolution, les vins français ont un bel avenir.

 

Voilà ce dont nous allons parler dans le nouvel épisode de ce podcast.

 

[display_podcast]

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

Dernière minute : Si vous êtes à Paris ce samedi, alors rendez-vous ce samedi à 21h pour vous initier au vin ! des places se sont libérées, alors profitez de cette offre spéciale pour vous initier en cliquant su ce lien.

Continuez à vous former en suivant ces liens :

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)