Comment interpréter la brillance du vin?

La brillance du vin ? Elle correspond à sa capacité à réfléchir la lumière.

Vous pouvez l’évaluer en quelques secondes, en penchant votre verre sur une surface blanche.

 

 

 

Vous pouvez l’évaluer en quelques secondes, en penchant votre verre sur une surface blanche.

Je veux vous donner ici les 5 points clés à avoir en tête.

C’est parti !

1/ Pour bien comprendre la brillance, sachez qu’un vin qui réfléchit la lumière (=qui brille, donc) est un vin … qui n’absorbe pas la lumière

2/ Or, cette propriété est liée au milieu de propagation de la lumière qui dépend de la composition du vin.

3/ Dans le vin, le principal facteur qui joue sur la capacité d’absorption de la lumière est la limpidité.

4/ En gros : Si le vin présente des micro particules en suspension, alors une certaine quantité de lumière est absorbées par ces particules… le vin sera donc moins brillant.

Pour faire simple, je pourrais dire :
« Plus un vin est limpide, plus il est brillant.
Et : Plus un vin est trouble, plus il est terne. »

5/ On fait parfois une corrélation entre l’acidité du vin et sa brillance. (on dit : « plus un vin est acide, et plus il est brillant »).

 

En fait, ce qu’il faut surtout retenir sur le lien brillance et acidité, c’est que la brillance est plus classique sur un vin jeune que sur un vieux vin (car il présente généralement moins de particules, caractéristiques de l’évolution).
Et comme un vin jeune est souvent plus riche en acidité qu’un vieux vin (certes, ce n’est pas toujours vrai, mais c’est un des effets du vieillissement), on lie la brillance à l’acidité du vin … même si elle devrait être avant tout être liée à sa limpidité

 

Bonnes dégustations !

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)