Comment exercer votre palais de dégustateur (sans déguster de vin)

 

Vous le savez : Pour progresser dans n’importe quel domaine, rien de telle qu’une pratique régulière.

Dans le vin, si vous voulez devenir meilleur en dégustation, il faut ouvrir régulièrement des bouteilles de différentes régions, cépages, millésimes, profils …

Et pourtant, je constate une chose : Vous pouvez déguster depuis des années, voire des décennies, et pourtant… Ne pas reconnaître les arômes, ou bien ne pas évaluer ce qui diffère tel ou tel vin en termes de corps, de tanins, d’acidité…

Voilà pourquoi je recommande la chose suivante : pour mieux déguster le vin, je vous recommande … de ne PAS vous contenter de déguster du vin.

Il existe des exercices simples qui vous permettent de travailler efficacement votre palais, sans ouvrir de bouteilles.

 

La méthode ?

Elle consiste à constituer des échantillons simples, à partir desquels vous allez exercer votre bouche.

 

A partir de bouteilles d’eau, de sucre, d’acide tartrique (ou de jus de citron), vous pouvez créer votre « kit dégustation ».

 

Voilà comme procéder :

[display_podcast]

(Pour info, vous pouvez aussi télécharger ce podcast en cliquant sur le lien « download », ou recevoir tous mes podcasts sur votre smartphone via une appli comme « podcast Addict »).

 

Voici le détails des échantillons :

Vous prenez 6 bouteilles d’eau de 0.5L.

  1. Bouteille témoin
  2. le sucre : vous ajoutez 2g de sucre (pour une concentration de 4g sucre/L)
  3. le sucre : vous ajoutez 20g de sucre (pour une concentration de 40g sucre/L)
  4. le sucre : vous ajoutez 60g de sucre (pour une concentration de 120g sucre/L)
  5. l’acidité : vous ajoutez 1 ou 2 g d’acide tartrique (pour une concentration de 2 à 4 g/L)
  6. l’acidité : vous ajoutez 7 ou 8 g d’acide tartrique (pour une concentration de 15g/L)

 

Voici le détail des exercices

  1. Vous goûtez les bouteilles tour à tour pour percevoir les différentes sensations provoquées en bouche par chaque bouteilles
  2. vous intervertissez les bouteilles, pour les retrouver à l’aveugle
  3. Vous faites des mélanges pour évaluer l’évolution du “corps” de chaque bouteilles :
  • sucre à 40g/L + acidité à 4g/L
  • sucre à 120g/L + acidité à 4g/L
  • sucre à 120g/L + acidité à 15g/L

 

Pour vous former au vin :

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)