Comment évaluer l’intensité d’un vin au nez ? (Leçon n°92)

Dès que vous approchez votre verre de vin de votre nez, vous commencez à percevoir des arômes. Avant même de tenter de les identifier, vous allez évaluer le niveau d’intensité des arômes : On parle par exemple d’un vin fermé (quand vous avez « du mal à percevoir » des arômes) ou au contraire d’un vin ouvert.

Car même si la saveur amère apparaît rarement dans une fiche de dégustation type, elle existe pourtant dans le vin. Et si elle est bien présente, alors vous pouvez apprendre à l’interpréter. Voilà l’objet de la nouvelle leçon ! A suivre avec un bon verre de vin bien sûr 😉