Comment classer les vins blancs en 4 catégories (et mieux les déguster) ?

 

classification des vins blancsClasser les vins en catégories est une excellente habitude. Lors de vos dégustations, vous allez ainsi acquérir des automatismes pour retranscrire les sensations gustatives crées par le vin. Nous allons voir ici comment classer simplement les vins blancs en 4 grandes catégories… que vous pourrez reporter sur vos fiches de dégustations.

Vous allez donc voir ici une démarche de classification pas à pas pour les vins blancs.

Je vous avais déjà présenté la manière de classer les vins rouges en 4 catégories : vin léger, vin fin, vin onctueux, vin charpenté.

Vous allez suivre la même démarche, autour de 3 étapes pas à pas, pour classer les vins blancs que vous dégustez.

Note : Vous trouverez en fin d’article un schéma récapitulant l’ensemble de la démarche de classification des vins blancs. 

Etape 1 : Le vin a-t-il du sucre ?

Dès l’attaque, au moment où le vin entre en bouche, vous allez percevoir des saveurs révélées par la langue. N’hésitez pas à (re)lire les étapes de l’analyse du vin en bouche si cela ne vous dit rien !

Le sucre est perçu immédiatement, dès la pointe de la langue, il crée une salivation grasse.
A partir du moment où vous décelez du sucre dans le vin (Sauternes, Coteaux du Layon, Vendanges tardives, maus aussi certains gewürztraminer), vous entrez dans la catégorie des vins doux.

Cette gamme de vin doux constitue la 1ère catégorie de notre classification des vins blancs.

Note : Au sein des vins blancs doux, il sera possible de distinguer encore de nouvelles sous-catégories, fonction du taux de sucre de chaque vin (demi-sec pour un taux de sucre compris entre 4g/L et 12g/L, moelleux pour un taux compris entre 12 et 45g/l, et liquoreux au-delà). Mais dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer sur la catégorie globale des vins doux, qui englobe ces différentes sous-catégories.

Etape 2 : Evaluez ce qui domine entre l’acidité et l’onctuosité

Souvenez-vous, un vin blanc se caractérise en bouche par son équilibre acidité/onctuosité
deguster le vin blanc, acidite et gras

Pour résumer :

  • certains vins blancs sont plutôt dominés par l’acidité : ces vins dits nerveux, vifs, tendus, …ils créent une salivation fluide dans votre bouche.
  • D’autres, au contraire, vous donnent une sensation d’onctuosité en bouche, apportée par l’alcool ou par le glycérol.

Dans cette étape 2, il s’agit pour vous d’évaluer l’axe dominant dans cet équilibre.
vin blanc : dominante equilibre

Si l’acidité domine l’équilibre, et que la sensation de gras est faible, nous parlerons d’un vin vif.

Cette gamme de vin vif constitue la 2ème catégorie de notre classification.

Et si l’acidité ne domine pas l’équilibre … passez à l’étape 3 !

Etape 3 : Evaluez le niveau de gras du vin

Nous sommes donc dans le cas où ce n’est pas l’acidité qui domine (sinon, on parle de vin vif).

Plusieurs cas s’offrent à vous, en fonction du niveau de gras :

vin blanc corsé, ou onctueux, rond

  • Si le gras est bien présent et vient équilibrer l’acidité du vin, si le vin présente une belle persistance aromatique (ou longueur en bouche : temps pendant lequel les arômes restent en bouche) et des arômes de fruits mûrs, on parlera de vin onctueux. Vous pouvez également utiliser le terme vin rond.

Cette gamme de vin onctueux constitue la 3ème catégorie de notre classification.

  • Si, au contraire, le gras est clairement dominant, et que le vin présente des arômes plus complexes (voire parfois des arômes d’élevage en fût de chêne comme le bois, la vanille, le grillé), alors on parlera de vin corsé. C’est en général un vin que vous pourrez faire vieillir en cave.

Cette gamme de vin corsé constitue la 4ème catégorie de notre classification.

Résumons la démarche de classification des vins blancs

comment classer les vins blancs en catégoriesCliquez sur le schéma pour l’agrandir

Des exemples ?

Pour vous aider à appliquer cette démarche de classification des vins blancs dans vos dégustations, je vous indique quelques exemples de vin pour chacune des catégories :

les vins blancs et leurs catégories

Cliquez sur le schéma pour l’agrandir

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.