Comment a évolué la consommation de VIN … en 50 ans (leçon n°110)

Peut-être que vous connaissez ces chiffres :
Dans les années 60, la consommation de vin en France était de 120 litres par an et par habitant.
A la grosse louche, cela représente environ 3 bouteilles par semaine (par personne).
Aujourd’hui, elle est d’environ 45L par an et par habitant.
Soit un peu plus d’une bouteille par semaine.

En gros : on est passé d’une consommation régulière, à une consommation occasionnelle.
? Moins de quantité, pour plus de qualité.

? Dans le monde entier, la consommation a évolué.
Et comme en France, le changement a été drastique sur les 50 dernières années.

Voilà ce dont nous allons parler aujourd’hui !

Dans cette nouvelle leçon, je vous présente en quelques minutes quelques repères sur l’évolution de la consommation du vin.

Ces articles pourraient vous intéresser

Apprenez à reconnaître le fût de châtaignier dans le vin ! (Leçon n°158)
 

Avant d’être mis en bouteille, le vin se « repose ».🍷
Le plus souvent, ce repos (qu’on appelle l’élevage) se fait dans une CUVE inox, ou encore dans un FÛT de chêne.

Mais vous le savez : il existe D’AUTRES OPTIONS pour faire vieillir le vin.

👉Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élevage en fût de châtaignier.

Car oui, le châtaignier est une alternative au chêne : Même si c’est loin d’être classique, certains vignerons y ont recours.

 

(suite…)

Comment déguster à l’Aveugle : la Formation ?
 

Un grand MERCI pour vos retours sur la Masterclass « Déguster à l’Aveugle, le cas des Vins rouges ».

? Vous avez beaucoup apprécié cette thématique, car l’avantage est qu’elle permet finalement de voir (ou de revoir) tout ce qui impacte le style du vin.

C’est donc une manière de synthétiser toutes vos connaissances !

Si vous n’aviez pas pu la réserver au moment de sa sortie, sachez que je vous propose à présent cette Masterclass à disposition sur le site du COAM.

(suite…)

📝 Votre schéma : vendanges tardives, botrytis … Comment change le VIN 🍷
 

Il existe différentes méthodes pour élaborer un « vin sucré ».
? Vendanges tardives, botrytis (Vous savez : la pourriture noble), séchage des raisins « hors souche » (comme dans le vin de paille jurassien, par exemple), …

 

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/05/infographie_150.jpg » newwindow= »yes »] Téléchargez l’infographie ![/button]

(suite…)