Ce qu’il faut acheter pour ne pas jeter vos bouteilles

 

A force, ça fait de la peine de jeter tous ces fonds de bouteilles.

 

En même temps, c’est inévitable : après chaque cours d’oenologie, les quelques gouttes de vin restantes ne sont pas resservies sur un autre cours… faute de quantité suffisante.

 

Aussi, j’ai installé à nouveau un VINAIGRIER, dans l’atelier du COAM à Paris.

Si vous dégustez régulièrement chez vous, je vous recommande d’en utiliser un.

Car qui dit « déguster », dit « modération ». Petites quantités.

Mais aussi « diversité », en termes de vins servis.

 

Aussi, dans ce contexte, il est probable qu’il vous reste régulièrement du vin.

 

Or, sachez que les bouteilles entamées suivent cette évolution :

 

1/ Dans les 24 heures, c’est souvent positif ! Le vin s’ouvre. Le contact avec l’air lui permet de diffuser ses arômes les moins volatils, son nez évolue.

2/ Dans les 2 jours, le vin tend souvent à s’oxyder. Il commence à perdre ses qualités organoleptiques.

3/ Au-delà de 2/3 jours (mais cela peut varier en fonction du vin), vous commencez à percevoir une certaine acidité en bouche… qui par la suite finit par vous piquer le nez. En général, ça ne trompe pas ! Le vin commence à être … « piqué ».

 

Le phénomène ?

 

L’alcool du vin se change en ac ide acétique, sous l’action des bactéries acétiques naturellement présentes dans l’air.

 

Vous n’y pouvez pas grand-chose, c’est le destin de tout vin de devenir vinaigre.

 

Mais, je vous rassure : Un bon vin fait un bon vinaigre ! D’où l’intérêt d’utiliser un vinaigrier, c’est une manière de prolonger « ce qu’il reste » de vos vins.

 

Dans les prochains jours (dès que le vinaigrier sera suffisamment plein), je compte d’ailleurs donner à la fin des cours d’œnologie, de petites bouteilles de vinaigre. A ramener chez soi, pour les participants qui le souhaitent.

 

Je suis grand prince, hein ? Vous venez pour déguster du bon vin, et vous repartez avec du bon vinaigre ! 🙂

 

Si  vous êtes toujours motivés, alors cliquez ici pour me retrouver sur les cours d’œnologie!

 

Derrière ce lien : toutes mes formules de cadeaux pour se former au vin : soit au travers d’un cours, soit au travers d’une formation diplomante.

 

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Voici les 2 réflexes à avoir avant de déguster (Leçon n°171)
 

Pour déguster, il faut savoir prendre son temps ! ⏱️

Et vous le savez bien : Observer la robe du vin, le sentir👃, le goûter, pour analyser chacune des étapes, demande un peu de CONCENTRATION.

Cela dit, AVANT même d’ouvrir la bouteille, je recommande encore de ne pas se presser … et de dédier quelques minutes pour faire ces 2 choses.

« Ces 2 choses »?
Ce sont 2 réflexes tout simples, qui vont vous permettre de tirer le meilleur parti de vos dégustations. 🍷

Voilà ce que nous allons voir dans cette nouvelle leçon, pour poursuivre les révisions de la « rentrée du dégustateur ». 🎬

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://www.lecoam.eu/kit

 

✒️Votre schéma : Comment retrouver les 2 âges du vin
 

Quand le vin vieillit dans votre cave, il passe par plusieurs étapes.
👉De la jeunesse au déclin, en passant par : la maturité, et l’apogée.

Dans les leçons vidéos🎬 de la rentrée du dégustateur, je vous avais présenté ces 4 étapes de manière simplifiée, pour ne retenir que 2 âges clés.

Aujourd’hui, je vous partage cette infographie, pour bien mémoriser la technique dont je vous avais parlé.

🔵 Et pour revoir tous les détails, consultez la leçon n°169 !
👉https://youtu.be/fk_pSBTydmI

Bonnes dégustations ! 🍷

📣 Recevez votre KIT du DÉGUSTATEUR : https://www.lecoam.eu/kit