?Votre schéma : Comment repérer le « seuil du défaut  » dans vos dégustations ?

Savez-vous reconnaître un défaut, dans votre verre de vin ? ?

Pour simplifier, je donne parfois le repère suivant : « A partir du moment où le nez est désagréable, alors il est probable que le vin présente un défaut ! »

Certes, cela est assez évident sur des défauts marqués : Goût de bouchon, vin piqué (quand les bactéries transforment l’alcool en acide acétique, c’est le principe du vinaigre), odeur d’œuf pourri (problème de réduction), …

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/02/iooooo-1.jpg »] Téléchargez l’infographie ![/button]

En revanche, dans d’autres cas, la frontière entre le défaut et la complexité ne tient qu’un fil : Ce « fil », c’est ce que j’appelle le seuil du défaut.

Je vous en avais parlé notamment dans la leçon n°126, à retrouver sur ma chaîne YouTube. ?

Aujourd’hui, pour ne rien oublier, je vous transmets ce petit schéma, en espérant qu’il vous soit utile.

Bonnes dégustations !

?Rejoignez gratuitement la lettre du dégustateur, et formez-vous au vin chaque semaine : https://www.lecoam.eu/lp-newsletter/

Ces articles pourraient vous intéresser :