? La courbe à connaître pour comprendre le CLIMAT du cépage ?

Regardez cette courbe en cloche.

C’est la courbe de Gregory Jones.
Elle représente la zone optimale de climat, pour un cépage donné. ?

L’idée est toute simple : Un raisin est adapté à un type de climat. ?️

[button link= »https://www.le-vin-pas-a-pas.com/wp-content/uploads/2021/01/infographie_un_cépage_un_climat.jpg »] Téléchargez l’infographie ![/button]

Si vous dégustez un vin issu de la « zone optimale », alors il est susceptible d’être équilibré.

Et sinon ?

– Et bien, à gauche, du côté du « trop froid », le vin présentera un excès d’acidité, et un manque d’alcool, à cause d’une maturité insuffisante. Le vin est trop « vert ».
– A droite, du côté du « trop chaud », le vin présentera un excès d’alcool, et un manque d’acidité, à cause d’une maturité excessive. Le vin est trop « lourd ».

? Pour aller plus loin, consultez la leçon n°38, à retrouver sur ma chaine Youtube !

Bonnes dégustations !

?Rejoignez gratuitement la lettre du dégustateur, et formez-vous au vin chaque semaine : https://www.lecoam.eu/lp-newsletter/

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.