đŸ· Un petit schĂ©ma tout simple (mais utile pour le dĂ©gustateur !)

 
 

A chaque fois que vous dégustez un vin blanc, vous allez évaluer 2 choses en bouche :

  1. Le niveau d’aciditĂ©
  2. Le niveau d’onctuosité (liĂ© principalement Ă  l’alcoo l)

C’est toujours la mĂȘme chose, et j’utilise ce type de profil gustatif tout simple :

Il s’agit donc de se poser à chaque fois ces questions (avec le vin en bouche) :

  • Qu’est ce qui domine en bouche ? l’aciditĂ© (qui crĂ©e une salivation fluide – comme du jus de citron), ou le gras (qui crĂ©e une salivation grasse, comme du sucre) ?
  • Quel est le niveau d’acidité ? quel est le niveau de gras ?
    Mais attention : ce n’est pas l’emplacement du vin sur ce petit graphe, qui en dĂ©termine la qualitĂ©.

 

Je m’explique : vous pouvez avoir un vin « en haut Ă  gauche » (donc dominĂ© par l’aciditĂ©) trĂšs qualitatif, et un vin placĂ© au mĂȘme endroit qui soit 
 trĂšs dĂ©cevant.

En fait, ce que montre ce graphe, c’est juste le profil dominant du vin.
Or le profil dominant n’est pas liĂ© Ă  la qualitĂ©.

 

Enfin, pas toujours
 car on peut aller un peu plus loin.

Regardez : vous dĂ©gustez 2 vins « similaires » , issus de la mĂȘme zone de production (et du mĂȘme cĂ©page, mĂȘme millĂ©sime).

 

Et là, en fonction de la qualité du vin, le profil gustatif va changer.
Par exemple, prenons un Chablis et ses « différentes déclinaisons » :

  1. Petit Chablis
  2. Chablis
  3. Chablis Premier Cru
  4. Chablis Grand Cru

 

LĂ  , je pourrais dire :

Vous voyez ?
Notre Chablis, qui a une acidité élevée, « descend sur le graphe » à mesure que sa qualité augmente.

On peut mĂȘme faire le lien avec sa tempĂ©rature de service : 

Ou son potentiel de garde : 

(Ă  la grosse louche, on est d’accord 😄

Bref, tout ça pour vous dire l’idĂ©e Ă  retenir :
« Quand on compare des vins comparables, alors le profil gustatif (le petit graphe à 2 axes) peut ĂȘtre liĂ© Ă  la qualité du vin.
Quand on compare des vins de styles diffĂ©rents, alors le profil gustatif montre simplement 
 ce qui domine dans le vin.
 »

 

Bonnes dégustations à tous !

Ce mois-ci, que diriez-vous de parcourir avec moi la route du vin d’Andalousie ?

Vous connaissez peut-ĂȘtre Montilla-Moriles, MĂĄlaga ou Jerez
 le climat mĂ©diterranĂ©en, ensoleillĂ© Ă  souhait, et les terroirs variĂ©s, sont Ă  l’origine de vins surprenants. Des vins Ă  (re)connaĂźtre par tout dĂ©gustateur ! 

C’est ce que je vous propose dans la prochaine Masterclass : Alors prĂ©parez vos stylos (pour prendre des notes sur la formation), prĂ©parer vos verres de dĂ©gustation et votre palais, et 
.devenez spĂ©cialiste du vin andalou !

=> Cliquez ici pour rejoindre les Masterclass et recevoir la nouvelle formation les vins andalous des vins de soleil .