❓ Comment savoir si le vin doit vieillir (avec les facteurs ATAC) ?

 

Certains vins sont faits pour être bus jeunes, et d’autres doivent vieillir dans votre cave. Si vous comparez la courbe de vieillissement de ces 2 vins, alors voilà ce que vous obtenez (le vin de garde est en rouge, et le vin à boire jeune en vert? ) :

 

 

 

 

 

 

 

? Comment se fait la distinction entre ces 2 vins ?

Pour bien mémoriser les facteurs clés (qui font la garde du vin), je vous propose l’acronyme ATAC. ? ATAC, pour : Acidité, Tanins, Arômes, et Corps. L’idée est la suivante : chacun de ses facteurs joue un rôle sur la garde du vin.

 

Regardez :

– L’acidité du vin confère un meilleur potentiel de garde au vin, car elle joue un rôle d’antioxydant (elle ralentit son évolution) – Les tanins (pour les vins rouges) sont également un facteur de garde car ils constituent un anti-oxydant

– Les arômes : Un vin aux arômes complexes, intenses, et jeunes (au nez comme en bouche) aura a priori un meilleur potentiel de garde qu’un vin peu aromatique, léger.

– Le corps : Un vin corsé (par son alcool, ou son sucre résiduel) présente généralement un meilleur potentiel de garde.

? A vous de jouer ! Posons-nous la question suivante : Comment savoir si le vin que vous dégustez est un vin de garde ? Pour y répondre :

1/ Commencez par évaluer la richesse du vin en arômes (notamment son intensité et sa complexité).

Si le nez est simple, léger, alors ce n’est pas la peine de le faire vieillir. En d’autres termes : Un petit vin dans sa jeunesse, ne deviendra pas un grand vin en vieillissant. (c’est le A de Arôme, dans l’acronyme ATAC)

2/ Puis, déterminez sa structure en bouche : son niveau d’acidité, son niveau d’onctuosité, son niveau de tanin.

Le vin est-il puissant, concentré, … ou bien léger, désaltérant ? Le vin doit être structuré, pour avoir un potentiel de garde. Ce sont les A (de Acidité), T (de tanins), et C (Corps), de l’acronyme ATAC. Bonnes dégustations !

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment reconnaître les 2 âges du vin (Leçon n°169)
 

Lorsque vous dégustez une quille tout juste sortie de votre cave, le vin peut être à différents niveaux d’évolution :

👉 Il peut être jeune, ou en cours de maturité.
Voire – et c’est l’idéal – à son apogée.
Ou encore : Trop vieux, sur le déclin.

Votre but ?
Reconnaître son niveau d’évolution😋

Et comme on est dans la série « la rentrée du dégustateur », nous allons faire très simple : Nous allons distinguer les 2 âges clés du vin, et apprendre à les reconnaître.

C’est l’objet de cette nouvelle leçon.

📣 Recevez votre kit du dégustateur : https://bit.ly/3nzTlPt

 

2 axes pour mieux identifier les ARÔMES du vin (Leçon n°168)
 

Parlons des arômes du vin ! 🍷

Nous poursuivons notre série de révisions, intitulée la « rentrée du dégustateur ».

Ici, je vous propose de voir ou de revoir une technique pour mettre un nom sur les arômes du vin, sans s’arracher le nez (bon, on se comprend🙂) sur des descripteurs précis.

L’idée ? On se base sur les sensations.

C’est l’objet de cette nouvelle vidéo.

 

⏱️ Dernier jour : Devenez incollable sur les VINS de Saint-Julien !😋
 

Château Talbot (4ème Cru Classé), Château Lagrange (3ème Cru Classé), Léoville-Barton (2nd Cru Classé), Sarget (le 2nd vin de l’excellent Château Gruaud Larose), Château du Glana, Lalande…

👉 Voilà la petite SÉLECTION que je vous réserve, pour la prochaine Masterclass.

Le thème de cette Masterclass ?
Saint-Julien, ou l’art de combiner la puissance et le raffinement à Bordeaux.

(suite…)

2 termes pour PARLER simplement du vin (Leçon n°167)
 

Pour parler du vin et le décrire ?
👉 Vous pouvez remplir une fiche de dégustation complète📝.

Ainsi, vous allez passer en revue CHAQUE ÉTAPE de la dégustation, et vous obliger à évaluer CHAQUE SOUS-ÉTAPE (comme l’intensité colorante, le niveau d’acidité, de tanins, etc …).

(suite…)